Les Braves doivent-ils se méfier des Marlins?

Les Marlins de Miami ont créé la surprise en remportant la série face aux Cubs de Chicago, et ce, assez facilement (deux matchs à rien). Les employés de Derek Jeter affronteront les Braves d’Atlanta au prochain tour et tenteront de poursuivre leur saison de rêve. Les Braves, eux, ne sont guère émus ni impressionnés par le joli coup des Marlins et comptent bien montrer qui sont les vrais patrons dans cette Ligue nationale.

Doivent-ils néanmoins se méfier des Floridiens?

Publicité

Les Marlins ont le vent en poupe…

Depuis hier soir, les Braves connaissent le nom de leurs adversaires. Ça aurait pu être les Cubs, à la place ça sera les Marlins. Les deux équipes se connaissent bien puisqu’elles sont dans la même division et ont croisé le fer à dix reprises cette saison. Dix matchs au cours desquels les Braves se sont imposés six fois (4V-3D à domicile et 2V-1D à Miami) en remportant notamment quatre de leurs cinq derniers duels.

Cette équipe des Marlins a connu une belle saison (31-29) et a le vent en poupe. Sans déployer un jeu alléchant, elle sait saisir les bonnes opportunités lorsque celles-ci se présentent. Loin d’être un rouleau compresseur, elle n’écrase pas ses adversaires, elle les surprend et les pique là où ça fait mal.

Les Marlins sont en série avec un différentiel de point de -41 sur la saison (contre +60 pour les Braves). Est-ce que cela veut dire quelque chose? Oui, les Marlins sont sûrement passés par un trou de souris pour se rendre où ils sont actuellement et un moment donné, cela aura ses limites (magie des séries ou non!).

23e attaque de la ligue (.703 OPS), et 21e sur la butte (4.86 MPM), les Marlins affichent une slashline de .244/.319/.384 et se classent au second rang pour les buts volés avec 51.

Publicité

Si l’attaque des Marlins est capable de quelques jolis coups d’éclats, sa force à l’heure actuelle réside sur la butte avec son duo de lanceurs partants, soit Sandy Alcantara et Sixto Sanchez. Suivent Pablo Lopez et Trevor Rogers, tout deux capables de belles sorties, sans toutefois être exceptionnels. Face à des Cubs fantomatiques en attaque, les Marlins n’ont pas eu à forcer pour s’imposer.

…mais les Braves restent maîtres à bord

Les Braves d’Atlanta se méfieront à coup sûr d’une équipe qui joue la carte de l’opportunisme et qui parfois semble difficile à affronter. Cependant, Brian Snitker dispose d’un groupe assez étoffé et expérimenté pour ne pas trembler face aux petit nouveau. Les Braves sont armés jusqu’aux dents pour aller loin dans ces séries. On aura beau répéter en boucle que les Marlins n’ont à date jamais perdu une série, cela ne rendra pas nerveux une équipe qui elle n’a pas encore encaissé le moindre point dans ces playoffs.

https://twitter.com/incarceratedbob/status/1312144656050782208?s=20

Que ce soit en attaque ou sur le monticule, les Braves restent supérieurs aux Marlins et sont fort logiquement les grands favoris de cette confrontation, qui ne devrait pas durer plus de trois matchs.

Les Braves se méfieront, mais ne trembleront pas.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football