Laisser Tyler Glasnow lancer la cinquième manche est allé à l’encontre du modèle des Rays

Après quatre manches de travail hier soir, Tyler Glasnow n’avait pas un vilain bilan, mais on ne le sentait pas forcément en contrôle. Et avec les émotions d’un premier départ en Série mondiale, c’est un brin normal.

Alors que la cinquième manche allait commencer, tout laissait croire que le gérant Kevin Cash allait retirer son lanceur. Pourquoi?

Publicité

Parce que Mookie Betts allait amorcer le troisième tour au bâton des Dodgers. Parce que Glasnow n’était pas en contrôle. Parce qu’il approchait des 90 tirs. Parce que l’excellente relève des Rays était dispo.

Et parce que, toute l’année, c’est ainsi que ça s’est passé dans de telles conditions.

Kevin Cash l’a fait souvent, mais s’en faisait peu parler. C’est le genre de décisions que les Rays prennent en équipe avant les matchs et, comme Tampa n’est pas le plus gros marché, ça ne fait pas de vagues.

Mais en séries, quand Blake Snell a quitté d’avance ou quand Charlie Morton a quitté d’avance, ça a suscité des débats.

Est-ce que Cash a changé son modus operandi en Série mondiale en raison de l’importance du moment et en raison de la pression? Je ne sais pas.

Mais ce que je sais, c’est qu’il a clairement changé sa manière de faire les choses. Qu’il a laissé Tyler Glasnow effectuer 112 tirs, ce qu’il n’avait jamais fait.

Publicité

Et que l’artilleur a accordé des points.

En conférence de presse suite au match, le gérant a affirmé qu’il sentait Glasnow en forme pour continuer.

Normalement, ce n’est pas un gérant qui travaille au feeling en priorité. Il se sert d’abord des données et des décisions prises avant le match. Mais hier, ça lui a joué un tour.

Est-ce que la pression de la Série mondiale peut l’avoir affecté? Peut-être. Après tout, c’était son premier match comme gérant en Série mondiale, sur la plus grande scène du baseball. Et comme il travaille avec des méthodes inhabituelles, peut-être avait-il cela en tête lors de sa prise de décision.

De l’autre côté, Dave Roberts est un habitué de la grande scène. Il a par ailleurs pris la bonne décision en sortant Clayton Kershaw après six manches de travail.

J’ai hâte de voir comment le pilote des Rays va se racheter. Il a droit à l’erreur – comme tout le monde – et c’est ce qui est arrivé hier.

À lui de ne pas répéter ce soir, ceci dit.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football