La décision de retirer Blake Snell de la rencontre ne fait pas l’unanimité

Hier soir, les Dodgers ont finalement disposé des Rays pour remporter leur première Série mondiale depuis 1988. Un accomplissement bien mérité pour une franchise qui possède de grandes lettres de noblesse, alors qu’après plusieurs années consécutives qui se sont conclues par des défaites crève-cœur, la troupe de Dave Robers a finalement pu soulever le Trophée des commissaires.

La célébration s’est toutefois conclue dans la controverse en raison d’un test de COVID-19 positif pour Justin Turner.

Publicité

Toutefois, ça n’a pas du tout commencé sur les chapeaux de roue pour les Dodgers hier soir. En effet, le partant des Rays, Blake Snell, était absolument fumant au monticule. En cinq manches et un tiers de travail, il n’a concédé que deux coups sûrs aux Californiens et a inscrit neuf retraits au bâton.

Malgré la brillante performance de Snell, le gérant Kevin Cash a néanmoins décidé de le retirer de la rencontre au profit de Nick Anderson.

Et disons que ça n’a pas été un franc succès..

Déjà qu’il est tout à fait illogique de retirer un Snell en aussi grande forme, le remplacer par un Anderson qui connait des séries abominables est encore plus insensé. Et le résultat fut tout aussi pire que vous pouvez penser : un double alloué à Mookie Betts, un lancer erratique que Mike Zunino n’a pu maîtriser et qui a permis à Betts de se rendre au troisième coussin et à Austin Barnes d’inscrire le premier point des Dodgers (Snell a d’ailleurs été crédité pour ce point), et un roulant de Corey Seager pour faire rentrer Betts et donner l’avance aux Dodgers.

Disons que la réaction de Snell au moment où il a été retiré de la joute ressemble probablement à celle que les partisans des Rays ont eu après la sortie désastreuse d’Anderson..

Publicité

Je ne suis pas en train de vous dire qu’il y aurait un autre match entre ces deux équipes ce soir si Cash avait laissé le gaucher dans la rencontre. C’est bien trop facile à dire et reste que je n’ai pas l’expertise de Cash pour le déterminer, mais la question se pose.

Mookie Betts ne s’en est pas caché après la rencontre, il était très heureux de ne pas devoir affronter Snell une troisième fois. Selon lui, le lanceur des Rays était potentiellement en voie de lancer un match complet sans allouer de points. Betts affirme même que Snell avait le niveau qui lui avait valu son trophée Cy Young en 2018.

Cash et Snell ont évidemment été questionnés sur le sujet après la rencontre, et voici ce qu’ils avaient à dire.

Bref, la décision fait jaser, et qui sait ce qui se serait passé si Cash avait fait confiance à son partant pour affronter l’alignement des Dodgers une troisième fois.

Mais après tout, n’est-ce pas la beauté du sport?

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Probablement.
  • Quelques réactions à chaud sur les réseaux sociaux reliés à cette décision.
  • Snell connaissait toute une Série mondiale.
Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football