Hier en séries : Menés par Fernando Tatis Jr., les Padres forcent un match ultime

Hier, cinq matchs étaient initialement à l’affiche. Toutefois, celui entre les Cubs et les Marlins a dû être reporté. Le deuxième match aura donc lieu demain, et si une troisième rencontre devait avoir lieu, ça sera samedi.

Bref, sans plus attendre, voici un résumé des autres duels disputés hier.

Braves 5 – Reds 0

Après un duel de lanceurs absolument époustouflants la veille qui s’était soldé par un coup sûr de Freddie Freeman en 13e manche, on s’attendait à un autre bon affrontement entre Luis Castillo et le jeune Ian Anderson.

Ian Anderson a été brillant lors de son premier départ en carrière en séries, alors qu’il a muselé les Reds, obtenant neuf retraits au bâton et n’accordant que deux coups sûrs en six bonnes manches de travail.

Publicité

Luis Castillo a connu un peu plus d’ennuis, mais n’a alloué qu’un point en un peu plus de cinq manches de travail.

Marcell Ozuna a retenu l’attention après ce circuit, alors qu’il s’est arrêté en pleine course pour mimer un selfie comme célébration.

Bref, les Braves l’emportent et se rendent en prochaine ronde.

À noter que les Reds sont devenus la première équipe de l’histoire à être éliminés sans même inscrire un seul point en séries..

Les Braves croiseront le fer avec le gagnant du duel Chicago-Miami.

Athletics 6 – White Sox 4

Tout allait bien pour les White Sox en troisième manche, alors qu’ils menaient 3-0 et que l’attaque des A’s n’était pas bien menaçante.

Luis Robert a d’ailleurs frappé tout un circuit pour lancer le bal, la deuxième plus longue balle frappée cette saison.

Toutefois, les Athletics ont reparti la machine et ont pris le contrôle d’un match de fou dans lequel pas moins de 17 lanceurs ont pris le monticule.

Ramon Laureano a d’ailleurs été impliqué dans une situation qui a fait polémique durant une entrevue en plein match.

Ils avancent donc eux aussi au prochain tour, alors qu’ils se mériteront une série avec leurs rivaux de division, les Astros de Houston.

Padres 11 – Cardinals 9

Malgré toute l’action qui a eu lieu dans le match précédent, laissez-moi vous dire que celui entre les Padres et les Cardinals fut de loin le match de la journée.

Les Cardinals ont rapidement mis le pied sur l’accélérateur, inscrivant quatre points en deux manches dans un départ de Zach Davies qui ne passera pas à l’histoire.

Toutefois, les deux équipes ont totalement explosé offensivement, alors que ce festival offensif ne cessait de nous en redonner à chaque manche.

Publicité

Et puisqu’on ne peut la passer sous le silence, laissez-moi vous parler de la performance de Fernando Tatis Jr.

Oui, il a eu une mauvaise fin de saison. Oui, il n’est pas entré en séries en étant en forme offensivement.

Mais Tatis Jr. a voulu rappeler à tous qu’il était le favori au titre de MVP dans la Nationale après le mois d’août.

Trois coups sûrs, dont deux retentissants circuits, et cinq points produits par la jeune vedette des Padres. Il était absolument fumant et s’est assuré de donner le plus de chances possible à son équipe de forcer un troisième et ultime match.

Wil Myers l’a d’ailleurs bien épaulé, alors qu’ils ont été les premiers depuis Babe Ruth et Lou Gehrig à inscrire chacun deux circuits durant un match de séries.

Bref, au final, ce sont les Padres qui l’ont emporté, et les deux équipes nous offriront un autre match demain.

S’il ressemble le moindrement à celui d’aujourd’hui, j’ai très hâte de voir ça!

On sait que Jack Flaherty affrontera les Padres, mais on ne sait pas qui sera d’office contre les Cardinals.

Dodgers 3 – Brewers 0

Brandon Woodruff avait la lourde tâche de neutraliser l’attaque des Dodgers pour permettre aux Brewers d’espérer jouer un match ultime dans cette série qu’on annonçait comme très inégale.

Il n’a pas mal fait, mais a tout de même alloué trois points en quatre manches et deux tiers.

Heureusement pour la troupe de Craig Counsell, Clayton Kershaw n’a pas l’habitude d’être un grand lanceur en séries.

Voici donc les statistiques du gaucher ce soir : huit manches lancées, trois coups sûrs alloués, aucun point et 13 retraits au bâton.

Qui a dit qu’il était incapable de performer en séries?

Bref, avec cette performance inspirée de leur lanceur vedette, les trois points des Dodgers ont suffi pour leur permettre de se débarasser des Brewers et d’avancer au prochain tour.

Plusieurs bons matchs de disputés pour cette troisième soirée de séries, en espérant que ces bons duels se poursuivent tout au long du parcours automnal.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Clayton Kershaw progresse au classement.
  • Plateau symbolique pour Yadier Molina.
  • Appréciez-le à nouveau.
Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football