Hier en séries : Cody Bellinger sauve les Dodgers avec son gant

Encore une fois, il y avait quatre matchs à l’horaire hier dans le baseball majeur.

Entrons donc dans le vif du sujet.

Braves 2 – Marlins 0

La machine de balle des Braves d’Atlanta est bel et bien en marche présentement. Même si les Marlins n’ont rien d’une équipe qui casse tout, elle joue du bon baseball.

Publicité

Et hier, c’est Ian Anderson qui a arrêté la formation de la Floride. Une autre sortie sans faille a permis aux siens de l’emporter.

Quelques coups sûrs bien placés ont été suffisants afin de mettre la main sur le match. On parle ici de longues balles de la part de Dansby Swanson et de Travis d’Arnaud.

Le prochain match aura lieu à 14h 08. Les Marlins, qui perdent 2-0 dans la série, enverront la sensation Sixto Sanchez sur le monticule pour éviter l’élimination. Les Braves vont déléguer Kyle Wright.

A’s 9 – Astros 7

Alors que les A’s étaient sur le bord de l’élimination, les gros canons de l’équipe se sont levés. Dans un festival de coups sûrs qui n’avait rien pour avantager les lanceurs des deux équipes, les cogneurs ont cogné.

Dans la victoire, je retiens cette longue balle de Chad Pinder. Alors que Matt Chapman est tomé au combat, c’est lui qui jouait au troisième but hier.

Et il a claqué ce circuit de trois points qui a permis aux siens de revenir dans le match et d’y croire.

Jose Urquidy et Jesus Luzardo, les deux partants, ont lancé 4.1 manches seulement en raison du festival offensif. Et la relève a aussi eu des difficultés des deux côtés.

Le prochain match aura lieu à 15h 35. Frankie Montas sera d’office à Oakland.

Rays 8 – Yankees 4

Connaissez-vous Randy Arozarena? Il est temps de remédier à la situation.

Ma collègue Alexandra Greaves vous en a glissé un mot avant le match d’hier parce qu’il connaissait des séries de feu. Il a frappé deux coups sûrs avant que j’en parle à la radio et, au coeur de mon intervention, il a frappé une longue balle.

Publicité

Rien ne semble l’arrêter et il est au coeur des grands succès des Rays depuis le début des séries.

Ce qui est intéressant des Rays (et on le vantait des Yankees à la base), c’est que le bas de l’alignement a contribué à la victoire. Les frappeurs #8 et #9 (Kevin Kiermaier et Michael Perez) sont à l’origine de six des huit points produits du match. Tout le monde produit.

Sinon, on remarque que, dans la défaite, Giancarlo Stanton a encore frappé la longue balle. Il en est à six en cinq matchs.

Ça a l’air facile.

Les Yankees feront donc face à l’élimination dans le cadre du match #4, présenté à 19h 10. Ryan Thompson fera face à Jordan Montgomery.

Dodgers 6 – Padres 5

Les Padres tirent maintenant de l’arrière 2-0 dans cette série et ça démontre une chose : même s’ils sont la saveur de 2020, les Dodgers sont forts.

Très forts. Trop forts?

Oui, les Padres manquent de lanceurs, mais les Dodgers arrivent à tout faire. Hier encore, le haut de l’alignement des Dodgers a été très productif et le top-4 offensif a produit cinq des six points des Dodgers.

Mais le jeu du jour revient à Cody Bellinger. Alors que Fernando Tatis Jr. était au bâton avec un homme sur les buts et une marque de 4-3 en faveur des Dodgers, Cody Bellinger a envoyé tout le monde au Take Me Out to the Ballgame grâce à un vol en plein jour.

Sans Bellinger, qui a aussi frappé la longue balle, où seraient les Dodgers? Peut-être à égalité.

Et là-dessus, je ne vous ai même pas parlé du départ de qualité de Clayton Kershaw.

À la place, les voilà en avance 2-0. Ils tenteront d’en finir ce soir à 21h 08. Les Padres enverront Adrian Morejon sur le monticule.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football