Corey Seager détient le record pour les circuits au Globe Life Field

2020 est une année qui peut devenir complètement absurde par moments, et la marque que Corey Seager a récemment établie ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu. Ayant cogné une longue balle au dépend de Pete Fairbanks mercredi dernier, l’arrêt-court des Dodgers s’est emparé d’un record qui ne devrait pas tenir.

Ce circuit marquait en fait son septième au nouveau Globe Life Stadium d’Arlington, ce qui constitue un record pour le stade. Aucun autre joueur n’en a frappé plus que lui à cet endroit. Pourtant, il ne joue même pas avec l’équipe locale.

Publicité

Peu de matchs y ont été disputés. Son calendrier inaugural aura simplement compté 60 rencontres, ce qui n’a pas particulièrement laissé le temps aux Rangers du Texas, club à domicile, de frapper des longues balles.

De fait, l’un des deux joueurs qui occupe la seconde marche du podium ne joue pas non plus pour les Rangers. Il s’agit de Cody Bellinger, coéquipier de Seager à Los Angeles, qui en compte six. Bellinger partage son rang avec Rougned Odor, qui lui (miracle) porte bien l’uniforme texan. Joey Gallo (lui aussi des Rangers) se tient quant à lui au pied du podium, avec cinq circuits.

Publicité

Oh, et il se trouve qu’en répétant l’exploit hier, Seager a étendu son avance en tant que recordman à ce chapitre au Globe Life Field.

Le journaliste Evan Grant du Dallas Morning News tient d’ailleurs à mentionner que Seager sera agent libre en 2021. On devine qu’avec le calibre auquel il joue dernièrement, nombreuses seront les équipes qui se renseigneront à son sujet.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football