Cinq éléments qui feront la différence durant la Série mondiale

Dans un peu moins de trois heures, les Rays de Tampa Bay et les Dodgers de Los Angeles entameront le premier match de la Série mondiale 2020.

Après que mes collègues aient mis la table pour cette série tout au long de la journée, je vous présente cinq éléments qui, à mon sens, devront faire la différence pour permettre à leur équipe de l’emporter.

1. Randy Arozarena devra continuer son excellent travail

Bon, j’avoue qu’on repassera pour l’originalité, mais vous serez d’accord avec moi pour dire que je me devais de parler de lui!

Personne ne connaissait vraiment Randy Arozarena avant le début des séries. Un espoir parmi tant d’autres dans le système des Rays, le Cubain a littéralement tout cassé sur son passage en séries éliminatoires, lui qui n’est qu’une recrue.

Publicité

La nouvelle sensation des Rays devra encore une fois être le catalyseur des Rays, qui n’ont pas réellement de vedette offensive. Il le fait avec brio depuis le début des séries, et si Tampa Bay veut remporter une première Série mondiale, ça passera par le jeune Arozarena.

Et s’il excelle encore, ne soyez pas surpris de voir le poulet et le riz devenir la diète par excellence des jeunes joueurs de balle..

2. Clayton Kershaw devra vaincre ses démons en séries

Clayton Kershaw est l’un des meilleurs lanceurs de sa génération, peut-être même le meilleur des années 2010. Trois trophées Cy Young, dont une saison durant laquelle il a remporté le trophée du joueur le plus utile de la Nationale en raison d’une Triple Couronne chez les lanceurs.

Sauf que les séries pour Kershaw, c’est une autre histoire..

En carrière, malgré sa MPM de 2.43 en saison régulière, la statistique en séries affiche plutôt un bien moins reluisant 4.31, dont un 5.40 en cinq présences (quatre départs) en Série mondiale.

À chaque saison, le gaucher semble crouler sous la pression. Cette année, il devra faire taire les sceptiques pour de bon et démontrer qu’il peut exceller lorsque la tension est à son comble.

Et s’il l’emporte, sa place parmi les grands de l’histoire lui sera finalement assurée.

3. Quelqu’un devra épauler Arozarena au bâton pour les Rays

Je vous parlais un peu plus tôt d’Arozarena, mais si je vous demandais qui est la deuxième réelle option offensive à Tampa Bay, probablement que ça se compliquerait.

Oui, sur papier, ils ont des options. Austin Meadows est un excellent frappeur, Brandon Lowe a connu une saison du tonnerre et des gars comme Ji-Man Choi et Hunter Renfroe sont des frappeurs très adéquats pour les Majeures.

Sauf qu’en séries, ils sont très tranquilles pour le moment.

passionmlb.com-2020-10-20_19-57-21_255735
Crédit : MLB.com

Ils ont eu leurs moments, mais si les Rays veulent venir à bout des redoutables lanceurs des Dodgers, quelqu’un devra se lever pour épauler Arozarena.

Même que si plusieurs avaient envie de se lever, ça ne serait pas de trop face aux Californiens.

4. Mookie Betts devra porter les Dodgers sur ses épaules

Lorsque les Dodgers ont transigé pour obtenir les services de Mookie Betts, c’est exactement ce genre de situation qu’ils avaient en tête.

Publicité

Betts est un gagnant, on le sait. Il a remporté la Série mondiale en 2018 avec les Red Sox (face aux Dodgers), saison durant laquelle il avait également été le récipiendaire du titre de joueur le plus utile dans l’Américaine.

Je vous accorde le fait qu’il n’avait pas été tout feu tout flamme en grande finale, mais tout de même. On parle d’un joueur qui s’est déjà rendu jusque là et qui l’a remportée, un atout non-négligeable.

Depuis le début des séries, non seulement il se rend sur les buts offensivement pour permettre à ses coéquipiers de produire des points, mais en défense, il joue comme un homme possédé et semble nous offrir un nouveau fait saillant défensif qui fait les manchettes à chaque rencontre.

Le natif du Tennessee est, avec Corey Seager, la bougie d’allumage de cette attaque. Si les Dodgers veulent l’emporter, Mookie Betts devra faire la différence.

Car c’est pour cette raison même qu’il porte actuellement l’uniforme des Dodgers et qu’il a signé sa grosse prolongation de contrat.

5. Les deux gérants devront gérer leurs enclos de main de maître

Oui, les deux équipes ont d’excellents lanceurs partants. Toutefois, les releveurs seront déterminants pour faire pencher la série d’un côté ou de l’autre.

Chez les Rays, Kevin Cash peut compter sur un des meilleurs enclos de toute la ligue. En plus de l’excellent Nick Anderson (qui connait toutefois quelques ennuis depuis le début des séries), les redoutables Diego Castillo, Peter Fairbanks et le surprenant Ryan Thompson sont les vedettes d’un groupe qui a été décimé par les blessures tout au long de l’année.

En effet, Colin Poche, Chaz Roe, Yonny Chirinos, Jalen Beeks et Andrew Kitteridge sont de gros noms qui doivent s’absenter depuis quelques temps pour les Floridiens. On parle de joueurs qui ont normalement de grosses responsabilités, ce qui a forcé Kevin Cash à trouver d’autres options, et il a tout de même bien fait.

Au moins, même s’il est décimé, l’enclos sera bien reposé pour affronter les Dodgers.

Chez les Dodgers, Kenley Jansen n’a peut-être plus son niveau d’antan, mais il est très bien épaulé par des releveurs comme Blake Treinen et Pedro Baez, tout comme l’électrifiant Brusdar Graterol.

Qu’est-ce que ça semble facile de lancer une balle à 100 milles à l’heure quand on le regarde..

De plus, on sait que les Dodgers n’ont pas peur d’utiliser des releveurs pour donner plusieurs bonnes manches. Julio Urias, Dustin May et Tony Gonsolin seront peut-être mandatés comme partant, mais leur habileté d’être d’excellents releveurs pour plusieurs manches donne un atout très intéressant à Dave Roberts.

Les deux gérants comptent sur des enclos de premier plan. Il est difficile de donner l’avantage à une équipe simplement en raison du talent, ce qui m’amène à dire que l’équipe qui l’emportera sera fort probablement l’équipe qui réussit à gérer ses releveurs le mieux possible.

Bref, il y a fort à parier que des héros obscurs viendront changer la donne, mais ces cinq éléments seront inévitablement à la base même de cette série. Reste à voir quelle équipe saura tirer son épingle du jeu.

Il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter une excellente Série mondiale, et gardez ces éléments en tête en appréciant ce baseball qui s’annonce être de très haut calibre!

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • EN RAPPEL : À ne pas manquer, dès 18 heures!
Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football