Bill Lee a jeté une douche d’eau froide au party d’intronisation de Tim Raines

Invité à se prononcer sur la composition de son équipe de rêve de l’histoire des Expos sur les ondes du 91.9, Jean-Philippe Bertrand en a profité pour raconter une savoureuse anecdote au sujet de l’ex-Expos, Bill Lee.

Au fil des années, l’animateur a développé une belle amitié avec celui qui porte le surnom de Spaceman.

Publicité

Partageant les ondes avec le comédien Éric Hoziel, Bertrand a raconté qu’en 2017, il a été couvrir l’intronisation au Temple de la renommée de Tim Raines, à Cooperstown.

La première personne que Bertrand a croisé en arrivant dans la petite ville de l’état de New York était nul autre que l’ancien lanceur des Expos. Lee lui a alors offert de passer une partie du week-end en sa compagnie.

Se retrouvant au party privé de Raines, Bertrand ne se doutait jamais de la suite des événements.

Retournons dans le temps. Il y a 42 ans, Lee avait atteint un autre ancien Expos, Jim Wohlford. Questionné par les journalistes en lien avec l’événement, à savoir si son geste était intentionnel, Lee avait alors mentionné que ça ne valait pas la peine d’atteindre un frappeur d’à peine .200 de moyenne au bâton!

Devinez qui s’est retrouvé face à Lee et Bertrand lors de la soirée de 2017? Wohlford et son épouse. Croyez-le ou non, la femme de Wohlford a tenté de frapper Lee dans les bijoux de famille afin de venger l’honneur de son mari en réponse à l’affront d’il y a 42 ans. Lee a esquivé l’attaque de madame et cette dernière s’est retrouvée dans une mauvaise position.

Publicité

L’ancien numéro 37 a alors proposé à Jean-Philippe de poursuivre la soirée dans un autre endroit qui s’est avéré être la résidence du maire de Cooperstown.

Équipe de rêve des Expos

Revenons au pourquoi de la présence de Bertrand et Hoziel à la radio sportive de Montréal. Les deux hommes en sont venus à plusieurs choix unanimes quant à leur composition de l’équipe de rêve de l’histoire des Expos.

Gary Carter (receveur), Pedro Martinez (lanceur partant), Tim Wallach (3e but), Vladimir Guerrero (voltigeur de droite), Andre Dawson (voltigeur de centre) et Tim Raines (voltigeur de gauche) sont des choix unanimes. Felipe Alou, au poste de meilleur gérant de l’histoire, est le choix des deux hommes également.

Au premier coussin, les deux ne s’entendent pas et proposent Andres Galarraga et Tony Perez. Même chose au deuxième coussin, Delino DeShields et Rodney Scott et à l’arrêt-court, où Will Cordero et Orlando Cabrera sont leurs choix.

Au titre de meilleur releveur de l’histoire de l’équipe, ils soumettent les noms de John Wetteland et de Jeff Reardon.

Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football