Yuli Gurriel restera avec les Astros

Yuli Gurriel s’est entendu sur les termes d’une entente qui lui permettra de demeurer à Houston pour au moins une autre année, comme l’a rapporté mardi l’informateur Bob Nightengale de USA TODAY Sports. Ce contrat lui donnera l’option d’effectuer un rachat de 500 000 dollars après la saison 2021 ou de conserver son poste pour 2022.

Les Astros verseront à leur premier but un salaire de sept millions pour l’an prochain et se sont engagés à augmenter cette somme jusqu’à huit millions s’il accepte son option de joueur.

Publicité

Yuli, qui est par ailleurs le grand frère de Lourdes Jr., membre des Blue Jays de Toronto, joue avec Houston depuis son arrivée dans les Majeures, en 2016.

Ayant précédemment évolué à Cuba et même au Japon, Gurriel a effectué ses débuts dans la MLB de manière assez tardive. Âgé de 32 ans lors de son tout premier match, il en compte aujourd’hui 36 et peut être qualifié de vétéran malgré tout.

Publicité

Si c’est une bonne nouvelle pour le frappeur originaire de Sancti Spiritus à Cuba, ce l’est moins pour un certain Abraham Toro. Le fait que Gurriel demeure à bord du bateau occupe une place de plus dans l’alignement des frappeurs – et ça fait une place de moins pour le troisième but québécois.

En 57 matchs de saison écourtée, Yuli a maintenu une moyenne au bâton de .232, produit six coups de circuits et généré 22 points pour la troupe de Dusty Baker. Si c’est une récolte un peu fade, l’année 2019 (.298, 31 CC, 104 PP) lui avait plutôt sourit. C’est cette version de lui que Houston souhaite voir l’an prochain.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Voici l’alignement des Jays pour le premier match des séries.
Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football