Vladimir Guerrero Jr. et ses ajustements pour la saison 2021

Sommes-nous trop durs envers Vladimir Guerrero Jr. ou est-ce louable de penser qu’il peut en donner plus?

Chose certaine, le jeune athlète de 21 ans a pu profiter d’un peu de chance dans la victoire des siens par la marque de 11-5, lundi soir, contre les Yankees de New York.

Publicité

Si les Bombarbiers du Bronx pourraient mettre la «faute» sur les lumière du Sahlen Field, il faut dire que la moyenne de .191 de Guerrero Jr. dans les dernières parties n’a rien d’encourageant.

On ne peut pas lui en vouloir d’avoir essayer plusieurs techniques pour améliorer ses présences au bâton. Une avec des gants de frappeurs, l’autre sans. Il a même essayé une technique de respiration inspirée de Rafael Devers des Red Sox, entre les lanceurs. Mais en vains.

Publicité

D’après l’un de ses gérants dans le baseball mineur, John Schneider, Guerrero Jr. peine à être le joueur qu’il était par le passé car on lui met de la pression supplémentaire après une saison exceptionnelle en 2018.

«La compétition est différente. Il y a une adaptation à faire et surtout, on lui lance la balle différemment depuis son arrivée dans les Majeures. Je lui souhaite que la poussière retombe cette année, peut-être l’année prochaine, mais les amateurs peuvent s’attendre à voir le vrai Vladdy Jr. d’ici quelques années», a soutenu l’ancien gérant des Fishers Cats du New Hampshire.

Sa vélocité de sortie de balle peut s’améliorer et il devra trouver le moyen d’éviter de frapper des balles au sol, plutôt que des doubles dans l’allée ou des circuits, comme tous s’attendent de lui.

Sommes-nous trop sévères à l’endroit de Guerrero Jr.? Peut-être un peu. Il a toutefois un bon modèle en son père pour apprendre les meilleurs rudiments du métier de frappeur et espérer être un joueur de premier but décent.

Default image
Antoine Desrosiers
Alleyop360Attitude Football