Trevor Bauer : « Donnez-moi ce Cy Young »

Trevor Bauer me fascine. Moi, j’aime le personnage et surtout le lanceur accompli qu’il est. Travailleur acharné, le lanceur des Reds a sorti une nouvelle grosse performance hier soir et est clairement à deux doigts de soulever son premier trophée Cy Young en carrière. Si les votants auront leur mot à dire, pour lui, il ne fait aucun doute, ce trophée est pour lui.

Premier dans « presque » tout

Dans un match important face aux Brewers de Milwaukee mercredi soir (victoire des Reds 6-1), Trevor Bauer n’a pas fait de détails. Le polarisant lanceur droitier, animateur sur les réseaux sociaux à ses heures perdues, n’a fait qu’une bouchée de la bande à Christian Yelich : huit manches de travail, quatre coups sûrs concédés, un seul point et 12 retraits au bâton, le tout trois jours seulement après sa dernière sortie.

Publicité

Il en voulait, le Trevor, hier soir. Regardez et écoutez surtout ça.

Alors que les Reds se rapprochent de leur première participation en série depuis 2013, Trevor Bauer se rapproche lui de son premier trophée Cy Young en carrière.

Avec 100 retraits au bâton, 1.73 de MPM, 0.79 de WHIP et des frappeurs adverses qui ne frappent qu’à .159 contre lui, Bauer domine les catégories statistiques dans la Ligue nationale.

« Ouvrez les yeux »

Pour les joueurs des Reds en tout cas, le constat est sans appel. Cette récompense lui revient sans aucune discussion possible.

Publicité

Je ne sais pas comment on peut voir ça autrement. Hormis les victoires, qui sont hors de mon contrôle, l’année que j’ai connue valide vraiment tout le travail accompli depuis des années. Ça fait plus de dix ans, probablement 15 que je travaille avec cette méthode de développement et cette approche scientifique du baseball. – Trevor Bauer

En d’autres termes, Bauer pense mériter cette récompense.

Alors qui peut empêcher Trevor Bauer d’obtenir cette première récompense individuelle en carrière?

  • Jacob deGrom (4-2, 2.14 MPM, 94 K)? Pas si sûr. S’il est toujours un excellent lanceur, deGrom est cette saison moins « hot » que le lanceur des Reds.
  • Max Fried (7-0, 2.25 MPM)? J’aurais eu tendance à dire oui il y a encore quelques semaines, mais ce n’est plus le cas.
  • Corbin Burnes (4-0, 1.77 MPM, 1.78 FIP, 83 K)? N’y pensez même pas.
  • Yu Darvish (7-3, 2.22 MPM, 88 K)? Darvish pourrait être le seul candidat à briser les espoirs de Trevor Bauer. Statistiquement parlant, Bauer a l’avantage. Niveau côte de popularité, Darvish semble plus sage que le bouillant Trevor. Cela ne devrait pas entrer en ligne de compte au moment des votes, mais on ne sait jamais. Espérons que cela ne joue pas en la défaveur du droitier de Cincinnati.

En tout cas, seule certitude selon moi. Il y aura bien un trophée Cy Young en Ohio cette saison. Si ça ne tenait qu’à moi, il y en aurait même deux, ce qui serait une première depuis 1974. Avec Shane Bieber toujours aussi magistral à Cleveland et Trevor Bauer à Cincinnati, la cuvée 2020 aura été de grande qualité dans l’Ohio.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football