Rays contre Blue Jays : analyse de la série

Dans le cadre du seul affrontement entre deux équipes de la même division (et dans le cadre dans la seule série des huit qui n’implique pas un club de la centrale), les Rays de Tampa Bay affronteront les Blue Jays de Toronto. Le premier match aura lieu à 17 heures aujourd’hui.

En 2020, les Rays ont surpris bien des gens en terminant au premier rang de l’Américaine. On savait que l’équipe en était une de séries, mais les prédictions les plus logiques envoyaient les Yankees au sommet de la division.

Malgré tout, les Rays ont profité des difficultés des Bombardiers pour connaître une saison sans faille et se hisser au sommet. Kevin Cash, malgré une multitude de lanceurs blessés cette saison, a réussi à garder le cap en raison de l’immense profondeur du club.

Publicité

Quant à eux, les Jays ont aussi surpris bien des gens. Pas moi, qui avais prédit une belle saison aux Jays en juin, mais bon. Aussi bien s’en vanter un peu, non?

Les jeunes joueurs ont profité de l’occasion pour connaître une grosse saison et aller chercher des victoires. L’enclos de l’équipe a été une surprise et a compensé pour les problèmes des Jays au niveau des lanceurs partants.

Analyse des joueurs de position

S’il y a bien un aspect où les Jays peuvent espérer s’en sortir, c’est à l’attaque. On en a souvent parlé, mais l’attaque des Jays est diversifiée. Le haut de l’alignement est très productif et une certaine production peut être espérée du bas de l’alignement, surtout quand Alejandro Kirk est là.

Avec Teoscar Hernandez, Lourdes Gurriel Jr., Bo Bichette, Vladimir Guerrero Jr. et Cavan Biggio qui ont fini la saison en force, les options sont là. Et si on y ajoute le potentiel de Randal Grichuk et du receveur Kirk, les Jays ont le potentiel de faire peur.

Défensivement, les Jays ont appris à moins faire d’erreurs. En courant sur les buts, c’est cependant autre chose.

Chez les Rays, il y a d’excellents éléments, mais qui n’ont pas le punch offensif des Jays. Par contre, Kevin Cash adore la polyvalence de ses hommes, ce qui lui permet d’avoir toujours un alignement optimal.

Ceci étant dit, plusieurs joueurs sont sur les lignes de côté. L’absence d’Austin Meadows fait notamment très mal.

Au niveau de la profondeur, les Rays ont toutefois l’avantage. On parle de l’une des meilleures équipes au niveau des longues balles de la part d’un frappeur suppléant dans les Majeures puisque de nombreux joueurs sont de bon calibre. De plus, la blessure de Rowdy Tellez à Toronto coupe l’option de sortir un frappeur de puissance gaucher, ce qui fait mal aux Jays.

Publicité

Analyse des lanceurs

Chez les lanceurs, il faut donner de facto l’avantage aux Rays. Leur rotation, composée de Blake Snell, Tyler Glasnow et de Charlie Morton, n’a absolument rien à envier à celle des Jays.

Et si on veut en plus parler de l’enclos, où tous les hommes semblent productifs, il est clair que les Rays se donnent un avantage marqué. C’est là que se jouera la série.

À Toronto, l’enclos a bien fait cette saison, et ce, sans Ken Giles. On parle cependant d’un enclos qui s’est un brin étouffé en fin de saison, soit quand Jordan Romano est tombé au combat.

Et en plus, l’enclos risque d’être surchargé un brin avec les partants qui ne vont pas loin dans le match.

En parlant des partants : les Jays iront avec Matt Shoemaker (qui lancera environ quatre manches) pour le premier match, question de donner du repos supplémentaire à Hyun-Jin Ryu en vue du match #2. Taijuan Walker lancera donc le potentiel match #3, et ce, même s’il a été le deuxième meilleur partant des Jays cette saison.

Bref, comme vous pouvez le voir, les lanceurs sont le nerf de la guerre au baseball – et c’est encore plus vrai dans le cadre d’un 2-de-3 – et les Jays ont énormément de points d’interrogation à cet effet.

Avantage

Voici quelle équipe est en position de force dans les différents aspects.

  • Joueurs de position : Blue Jays
  • Lanceurs : Rays
  • Profondeur : Rays
  • Gérant : Rays

Prédiction de notre chroniqueur : Rays en 3.

Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football