Otto Lopez, espoir des Jays, nous parle de son expérience en temps de pandémie

Otto Lopez, joueur natif de la République dominicaine et ayant passé son adolescence à Montréal, a signé un contrat des ligues mineures avec les Blue Jays en 2016. Depuis, il s’est promené dans les mineures, pour atterrir avec les Lugnuts de Lansing en 2019. ll est présentement #14 au classement des espoirs des Blue Jays. Cette année, il est en congé forcé à la maison, comme la très grande majorité des joueurs des mineures.

Dans une entrevue réalisée par mon collègue Charles-Alexis, Otto Lopez a discuté de son expérience des derniers mois.

Publicité

Tout d’abord, Lopez est revenu sur son adolescence passée à Montréal. Né en République dominicaine, il déménage au Québec avec sa famille pour suivre son père. Pendant son enfance dans son pays natal, Lopez a joué au baseball, « mais avec des amis, dans les rues ». Pas dans des équipes organisées. C’est ici qu’il a appris à jouer en équipe. Montréal est toujours son point d’ancrage, il y revient entre les saisons de baseball, parce que ses parents sont toujours ici.

En 2019, Lopez jouait pour les Lugnuts de Lansing, au niveau A. Pour lui, « c’était très impressionnant. Mon travail ardu des dernières années m’a amené là. J’ai appris beaucoup de choses avec cette équipe. C’est là que j’ai commencé à apprendre les règles du baseball. J’espère que je vais continuer à progresser dans les prochaines saisons ».

Lopez mentionne avoir eu des contacts fréquents avec les Jays cette année.

Ils envoyaient un plan à chaque semaine. On était en contact pendant toute la saison 2020. Ça n’a pas été facile de rester motivé. Mais les Jays m’envoyaient des idées pour des exercices à faire. Honnêtement, c’était pas facile. Mais je me suis habitué d’être plus à la maison. Je me suis motivé, parce que je voulais tout donner cette année. Montrer ce que je pouvais. Mais avec la pandémie, tout s’est écroulé.

– Otto Lopez

Lopez est un joueur polyvalent, qui peut jouer à plusieurs positions. L’année dernière, il a joué au champ extérieur, au deuxième but, et comme arrêt-court. Mais, pour Lopez, il est plus confortable au champ intérieur, notamment comme arrêt-court.

Publicité

Avec Lansing, Lopez a vu de près Gabriel Moreno, Rafael Lantigua et Griffin Conine. Conine vient d’être échangé aux Marlins de Miami, dans l’échange qui a amené Jonathan Villar à Toronto. Pour Lopez, Moreno et Lantigua vont être en mesure de monter rapidement dans le classement des espoirs des Jays.

Il y a quelques années, les Jays ont annoncé une augmentation salariale de 50 % pour tous les joueurs des ligues mineures. Pour Lopez, « c’était une bonne décision des Jays. Ça aide beaucoup les joueurs, parce qu’on a des bas salaires. L’augmentation, c’est une bonne chose pour nous ».

Pour les prochains mois, Lopez prévoit de jouer pendant un mois en République dominicaine, pour revenir s’entraîner en Floride un peu plus tard. « Après, on espère que tout va bien aller pour la saison prochaine ». Si tout se passe bien, Lopez jouera dans le A fort, ce qu’il était sensé faire cette année.

Il a hâte à la saison 2021. « Je vais reprendre ce que j’ai perdu cette année. Jouer des parties. M’amuser. Et je dois améliorer mes approches au bâton ».

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Voici les autres extraits de l’émission de la semaine.
Default image
Alexandra Greaves
Passionnée par le baseball et fan des Pirates de Pittsburgh, Alexandra a joint ses deux passions – l’écriture et le baseball – pour écrire sur le site! Elle voyage beaucoup aux États-Unis et a vu 18 stades des Majeures. Elle souhaite voir les 30 avant d’atteindre 30 ans!
Alleyop360Attitude Football