Ni vu ni connu, les Indians reprennent leur dû

Les Indians de Cleveland vont bien, très bien même. Grâce à leur succès de 5 à 0 contre les Royals de Kansas City (et la défaite des White Sox contre les Twins 8 à 1) mercredi soir, la bande à Francisco Lindor a repris possession de la plus haute marche de la division centrale dans l’Américaine.

Si tout est loin d’être parfait, l’équipe gagne les matchs importants et il faudra compter avec eux jusqu’à la fin de la saison.

Publicité

Discrets, mais au rendez-vous

Avec 23 victoires et 14 défaites à leur fiche, les Indians ont en main le troisième meilleur record dans la Ligue américaine et le quatrième dans toute la MLB. Dans une division promise aux puissants Twins du Minnesota (22-16) et aux impressionnants White Sox de Chicago (22-15), les Indians arrivent finalement à tirer leur épingle du jeu.

Si l’attaque de l’équipe reste pour l’instant peu flamboyante (24e place dans toute MLB avec .229 de moyenne au bâton), sur la butte, ça se passe plutôt bien, et ce, malgré le départ de Mike Clevinger pour les Padres de San Diego plus tôt dans la semaine.

Réservoir illimité sur la butte

Il faut dire à Cleveland, on vous remplace rapidement. Une pièce maîtresse de l’équipe s’en va et en un claquement de doigts, on en retrouve une autre aussi bonne, voire meilleure que la précédente.

Publicité

Si vous ne connaissiez pas Triston McKenzie (22 ans), il va falloir peut-être commencer à vous y intéresser, car le jeune joueur filiforme des Indians a encore sorti un match de grande qualité (6 IP, 3 hits, 0 R, 6 K). Il ne s’agit là que son troisième match en carrière.

Avec un Shane Bieber également en feu (6-0, 1.20 de MPM), les Indians se placent au second rang dans la MLB avec une MPM d’équipe de 2.74. Seuls les Dodgers font mieux avec 2.71.

L’autre bonne nouvelle est que l’équipe ne joue pas encore son meilleur baseball. Tant qu’elle arrive à rester proche voir à tenir à distance les Twins et les White Sox, elle à vraiment toutes ses chances.

Lorsque l’attaque sera à la hauteur du rendement fourni par ses pitchers, les Indians de Cleveland auront vraiment de beaux jours devant eux.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football