Max Fried, une classe à part

Les Braves d’Atlanta, toujours bien installés en tête de la division Est dans la Nationale, poursuivent sur leur lancée et sont allés s’imposer à Boston par la marque de 6 à 3, lundi soir.

Menés par un Max Fried des grands soirs, les hommes de Brian Snitker n’ont jamais tremblé face à des Red Sox qui doivent avoir bien hâte de voir cette saison 2020 se terminer.

Publicité

Solide comme un roc

La belle saison 2020 de Max Fried se poursuit. Le jeune lanceur des Braves a surmonté une première manche plus difficile pour ensuite dérouler et se défaire des Red Sox sans trop de problèmes. Ce n’était pas son meilleur match (deux points mérités), mais il a démontré énormément de caractère et au final, il ajoute une nouvelle victoire à sa fiche, sa sixième de la saison.

Toujours invaincu cette saison (6-0), Max Fried est une des seules satisfactions de la rotation partante des Braves (1-10, 7.23 de MPM) cette saison. Cependant, cela n’a pas empêché et n’empêche toujours pas les Braves (20-14) de dominer leur division.

Publicité

Max Fried n’a concédé que huit points depuis le début de la saison, et ce, en 45 manches de travail. Sa moyenne de points mérités de 1.60 frôle l’indécence. Cette saison, les Braves n’ont perdu aucun des huit matchs auquel il a pris part et l’artilleur gaucher n’a toujours pas concédé le moindre coup de circuit cette saison. Du solide.

Sans trop faire d’étincelles, les Braves d’Atlanta, toujours privés de Ronald Acuña Jr., semblent en bonne position pour remporter leur division. Les choses sérieuses arrivent plus vite qu’on ne le pense et il faut espérer que le reste de la rotation partante retrouve des couleurs pour épauler le jeune Max Fried, qui n’a sans doute pas fini de nous impressionner.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football