L’Est de l’Américaine, propriété des Rays de Tampa Bay

Faut-il encore les appeler « l’équipe surprise » dans l’Est? Selon moi, non. Ceux qui ne jurent que par les Yankees de New York auront peut-être encore un peu de mal à s’y faire, mais les Rays de Tampa Bay sont à prendre au sérieux, et cela fait quelques années que cela dure.

Grâce à leur précieuse victoire face aux Mets de New York mercredi soir (8-5), les Rays se sont octroyé le titre de Champions de leur division, une couronne qu’ils n’avaient pas portée depuis 2010.

Publicité

Indiscutable

Avec 37 victoires et 20 défaites à leur fiche, les Rays ont réussi leur saison. Hormis quelques faux pas, notamment une série de trois défaites de suite face aux Orioles début août, les Rays ont dominé leur division sans vraiment trembler, même face aux Yankees (en dix duels, les Rays en ont remporté huit). Après tout, perdre quelques matchs par-ci par-là, c’est le lot de toutes les équipes, aussi bonnes soient-elles.

Voilà donc les Rays en maîtres de la division Est, et avec également la meilleure fiche de toute la Ligue américaine. Cette couronne est, qu’on le veuille ou non, indiscutable!

Pas pire pour une équipe dont le payroll dépasse à peine les 28 millions de dollars ($28.3M).

Menés par un Tyler Glasnow plus motivé que jamais, les Rays n’ont pas raté l’occasion qui leur tendait les bras. Glasnow a fait la différence avec son bras (six manches, trois coups sûrs, deux points, huit retraits au bâton), mais Joe Wendle, Brandon Lowe et Randy Arozanera l’ont fait avec leur bâton.

Publicité

Un vent de fraîcheur dans la MLB

Cette équipe, installée parmi les meilleures de la Ligue américaine, produit tout simplement un baseball novateur, agréable à regarder. Avec ses openers, ses alignements uniquement de gauchers et ses joueurs sortis de nulle part, les Rays apportent définitivement un vent de fraîcheur dans une MLB qui se veut souvent trop conservatrice.

Rarement l’équipe a fait parler d’elle en mal. Jamais ses joueurs ou son gérant ne sont montés au créneau sans raison. On se souviendra de l’altercation avec les Yankees lorsque Aroldis Chapman avait délibérément visé proche de la tête de Mike Brosseau, provocant la colère de Kevin Cash.

Cette équipe gagne presque dans l’indifférence la plus totale. On aurait presque oublié les 96 victoires remportées la saison dernière. Pourquoi? Car les Yankees en avaient remporté 103. Les Rays sont encore là, et ils sont là pour gagner!

Les Blue Jays, qui devraient les rencontrer au premier tour des séries, sont prévenus.

En attendant, les Rays de Tampa font un très beau champion dans cette division et dans cette ligue!

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football