Les Reds de Cincinnati ont repris toutes leurs couleurs

Contrairement aux équipes qui s’effondrent en fin de saison (je citerai ici les Indians), d’autres équipes décevantes en début d’exercice retrouvent un peu de couleurs et sont à ce jour en bonne position au classement. C’est le cas des Reds de Cincinnati qui, après une belle série de cinq victoires consécutives, sont finalement là où tout le monde s’attendait à les voir.

Une équipe à la cuisson lente

Rappelez-vous. Nous étions plusieurs à avoir fait des Reds l’équipe qui pouvait perturber la hiérarchie dans la Ligue nationale. Le front office avait fait une belle job en allant chercher de bons joueurs durant l’intersaison. Parmi eux, des gars comme Nick Castellanos, Mike Moustakas et Shogo Akiyama venaient étoffer un effectif déjà composé de jolis noms comme Joey Votto, Eugenio Suarez ou encore Nick Senzel.

Publicité

On s’attendait à quelque chose de beau. Malheureusement, la sauce a mis du temps à prendre, les défaites se sont enchaînées et les Reds ont végété bon nombre de semaines entre la troisième et la quatrième place du classement de la division centrale dans la Nationale. Quelques coups d’éclat par-ci, quelques belles sorties de Trevor Bauer par-là, l’équipe n’était ni plus ni moins qu’une équipe moyenne au classement général.

Mais depuis deux semaines, tout semble aller pour le mieux pour les Reds. L’équipe a remporté sept de ses neuf derniers matchs et reste sur une belle série de victoires, la dernière en date remontant à mercredi soir (1-0), tout droit sorti des mains de Luis Castillo (7 IP, 3 H, 0 ER, 10 K) et du bâton de Shogo Akiyama.

On parle d’un Luis Castillo qui lance enfin à son vrai niveau.

Publicité

Armés jusqu’aux dents

Du coup, voilà les Reds avec 25 victoires et 26 défaites et une deuxième place au classement de leur division. Le bilan n’est pas « WOW », les 26 défaites étant en quelque sorte les cicatrices du début de saison. Mais derrière ces cicatrices, il y a une équipe qui joue du bon baseball et qui a bien l’intention de faire parler d’elle en fin de saison régulière.

Avec un Trevor Bauer en course pour un Cy Young et plus motivé que jamais, les Reds ont réellement toutes les armes pour chambouler la hiérarchie dans la Nationale et jouer les trouble-fêtes en séries éliminatoires.

Seriez-vous prêts à miser un petit billet sur les Reds de Cincinnati pour le trophée final?

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football