Les nouveaux lanceurs des Jays pourraient faire la différence en séries (avec le calendrier condensé)

Hier, la MLB a officiellement dévoilé son plan en vue des séries. Ce qu’on observe, outre le fait que cela se passera dans une bulle, c’est que les matchs seront disputés tous les jours. Outre en Série mondiale, il n’y aura pas de journée de congé en séries puisque le voyagement ne sera pas un facteur.

Si on prend tout ça ensemble, je vois deux changements comparé aux autres années au niveau des lanceurs.

Publicité

Premièrement, avantage du terrain ou non, les grosses équipes qui n’ont pas de gros lanceurs pourraient très bien ne pas passer le wild card. Pourquoi? Parce que le 2-de-3 donnera l’avantage aux clubs avec des bons lanceurs.

Comme mon collègue William Thériault l’écrivait hier et comme j’en ai moi-même discuté sur les ondes du 91.9 Sports, personne ne veut affronter les Marlins présentement. Pourquoi? Parce que d’affronter Sixto Sanchez et Sandy Alcantara en deux soirs peut te renvoyer à la maison assez rapidement.

Ça, c’est de un. Mais une fois rendu en Série de division ou plus loin, un autre facteur devra entrer en ligne de compte pour qu’un club puisse faire un bout de chemin : la profondeur sur le monticule.

L’année dernière, les Nationals ont gagné avec cinq lanceurs. On parle de Stephen Strasburg, de Max Scherzer, de Patrick Corbin, de Sean Doolittle et de Daniel Hudson.

Mais cette année, ce sera impossible. Oui, il y aura les congés en Série mondiale suite aux matchs #2 et #5 ainsi que quelques jours entre chaque série, mais ce sera tout.

Publicité

Cela fait en sorte que les équipes devront avoir des enclos profonds pour espérer passer au travers de la bulle et de gagner la Série mondiale puisque les bons releveurs ne pourront pas lancer aussi souvent.

Et c’est pour ça que les Jays pourraient voir leurs acquisitions des dernières semaines faire la différence. Ross Stripling, Taijuan Walker – oubliez sa sortie d’hier – et Robbie Ray sont tous des gars qui pourraient soit lancer dans la rotation, soit aller lancer dans l’enclos de l’équipe.

Outre Hyun-Jin Ryu, aucun poste de la rotation n’est assuré. Tout le monde (même Nate Pearson, potentiellement) pourrait lancer en relève en séries. Et comme l’enclos fonctionne bien et est habitué d’être surchargé (les 28 matchs en 27 jours ont été une bonne pratique), le défi ne sera pas totalement inconnu si l’équipe se rend en Série de division.

Et ça, évidemment, ce n’est pas encore fait – loin de là. Mais par contre, cela démontre que la direction a bien ciblé les besoins en vue de la suite des choses.

Ne leur reste qu’à bencher Derek Fisher et ça devrait bien aller.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • C’est l’anniversaire de Tim Raines.
  • L’expérience Manny Ramirez est terminée.
Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football