Les échanges des Jays font grimper leur cote à Vegas

En effectuant plusieurs transactions assurant un impact immédiat au sein de l’équipe à la date limite des échanges, les Blue Jays en sont ressortis gagnants – une situation qui leur a profité à Las Vegas, si l’on se fie à leur nouvelle valeur sur le marché des paris sportifs.

Allant chercher Tajiuan Walker à Seattle, Robbie Ray en Arizona et Ross Stripling à Los Angeles, les Jays ont à la fois comblé un besoin criant au monticule et revampé leur rotation de manière à se positionner parmi les équipes véritablement compétitives à ce niveau.

Publicité

Sans oublier l’ajout de Jonathan Villar.

Débutant le calendrier écourté au 21e rang des probabilités pour la Série mondiale, Toronto s’est complètement réinventée depuis. Depuis le 17 août, aucune formation n’a amassé plus de victoires, d’autant plus que l’effectif que construit Ross Atkins s’améliore à vue d’œil.

Publicité

Ce qui était auparavant une cote de 100-1 s’est améliorée vers un 75-1, pour ensuite atteindre le 60-1 ; une grimpe admirable pour une équipe que peu voyaient en séries avant le début de la saison.

Un élément expliquant bien la chose paraît évident lorsqu’on prend le temps d’y penser. Dans la dernière année, on a souvent dit des Jays que leur rotation de partants n’était pas assez solide pour générer des victoires à un rythme satisfaisant. Aussitôt dit, aussitôt fait, doivent-ils avoir pensé, car un an plus tard, six lanceurs de qualité se sont ajoutés à l’équipe.

Certainement un ensemble de démarches qui n’est pas étranger à cette montée en valeur, la stratégie d’Atkins pour solidifier son monticule a été brilante – et rapportera selon les pronostics à Vegas.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football