Le système de discipline de la MLB est louche, selon Joe Kelly

Le lanceur des Dodgers de Los Angeles Joe Kelly a toujours été un compétiteur très agressif. Il ne s’en cache pas. Il est connu pour avoir été l’instigateur de nombreuses batailles générales, dont la plus récente dans une rencontre entre les siens et les démoniaques Astros. Il est donc passé devant le comité de discipline des ligues majeures de baseball plusieurs fois, et il le connait bien. Donc, quand il dit à Bill Plunkett que ce système est particulièrement louche, il a peut-être raison.

Dans une entrevue accordée à un journal local de Los Angeles, le Orange County Register, Kelly compare sa suspension de huit matchs, réduite à cinq après appel, à celle de trois matchs imposés à Aroldis Chapman pour avoir tenté d’atteindre à la tête un frappeur des Rays de Tampa Bay avec un plomb à 101 mi/h.

Publicité

Ça me semble évidemment louche. […] Ils disaient toujours que j’étais un récidiviste. J’avais déjà une prise contre moi, mais Chapman avait pourtant la même chose. […] J’aimerais savoir ce qu’ils pensent. Si ce n’est pas la même chose, quels sont leurs standards pour le définir? Est-ce que j’ai eu trois matchs de suspension et puis cinq autres matchs pour la grimace ou pour avoir supposément fait vider les bancs? C’est beaucoup de matchs juste pour ça, mais ils rendent une décision et c’est tout.

Joe Kelly, Dodgers de Los Angeles

Absence d’explications

Joe Kelly a quand même un point. Les décisions rendues par le comité de discipline ne sont jamais accompagnées d’un long document expliquant le choix de la durée d’une suspension. Le tout demeure secret et le joueur doit simplement subir la punition qu’a rendue pour lui le comité. Le préfet de discipline ne rend de compte qu’à lui-même (et à Rob Manfred). Il regarde une situation et juge selon le contexte sans fonder sa décision sur un guide précis ou des décisions précédentes.

Ce n’est pas le seul domaine où les ligues majeures demeurent très silencieuses. Elles refusent toujours que leurs arbitres portent un micro afin d’expliquer leur décision lorsqu’ils reviennent de la reprise vidéo. On ne demande pas grand chose, juste une petite explication comme le font si gentiment les arbitres de la NFL

Publicité

Des matchs de plus pour protéger les Astros?

Entre les lignes de ce que dit Joe Kelly, il faut lire ceci : est-ce que cibler un joueur des Astros vaut quelques matchs de suspension supplémentaires? Robert Manfred a choisi de donner l’immunité aux joueurs des Astros impliqués dans le scandale des vols de signaux en échange de leur collaboration. L’immunité, ça veut aussi les protéger coûte que coûte. De nombreuses têtes ont déjà roulé dans ce scandale, mais il ne faut pas que celles des joueurs soient touchées. Altuve, Correa et Springer doivent marcher librement sur le terrain. Pour garantir cela, Manfred a du travail à faire, et ça commence par punir sévèrement quiconque tente de se faire justice lui-même.

Est-ce que la suspension à Joe Kelly est simplement l’exemple que souhaitait donner Robert Manfred et le comité de discipline? Lorsqu’on met les choses en perspective et qu’on les compare au cas d’Aroldis Chapman (qui aurait bien pu tuer quelqu’un avec son lancer), la réponse est très évidente : les joueurs des Astros sont les favoris de Manfred et quiconque les touche doit en payer le prix.

Oui, Joe, jusqu’au départ du commissaire, la discipline de la MLB, lorsqu’elle impliquera les Astros, sera louche.

Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football