José Abreu dans la course au MVP

La saison écourtée apporte son lot de surprises, il va sans dire. Plusieurs équipes ont déjoué les prédictions des experts. Une de celles-là : les White Sox de Chicago. Même si on les voyait quand même être dans le coup, on ne les voyait pas nécessairement comme une des puissances de l’Américaine. Si la tendance se maintient, ils pourraient même être dans les favoris à l’approche des séries.

Le MVP

Une des raisons du succès des Sox en 2020 est sans aucun doute José Abreu. Avec une moyenne au bâton à .319 combiné à 15 circuits et 47 points produits, il est au plus fort de la lutte pour le titre de MVP de l’Américaine.

Publicité

Sans pitié, les White Sox ont écrasé les pauvres Tigers de Detroit par la marque de 14-0 hier soir. Dans la dégelée, Abreu est 4 en 4 avec deux longues balles et sept points produits. Wow!

https://twitter.com/MLB/status/1304951276145381377

Trio dangereux

En plus d’Abreu, on ne peut passer sous silence la performance de deux autres éléments clés de l’équipe de la ville des vents. L’arrêt-court Tim Anderson et le voltigeur Eloy Jiménez connaissent aussi une saison dominante.

Publicité

Anderson est un premier frappeur idéal, sa MAB à .358 est la meilleure de tout le baseball. Ses 38 points marqués sont bons pour le 2e rang dans l’Américaine. Jiménez a seulement 23 ans est vraiment surprenant. Il domine la ligue avec 18 matchs de deux coups sûrs ou plus.

Abreu, Anderson et Jiménez forment un trio extrêmement dangereux offensivement. S’ils transportent leur succès en série, les White Sox seront à surveiller.

Default image
Jean-François Rivard
Alleyop360Attitude Football