Jacob deGrom brille à nouveau, mais son attaque tombe en panne sèche

Si vous voulez mon avis à savoir qui est le meilleur lanceur des Majeures, je vous répondrais sans hésiter qu’il s’agit de Jacob deGrom. L’artilleur des Mets a remporté le trophée Cy Young durant les deux dernières saisons et, malgré qu’il ne soit pas le favori, est un prétendant sérieux pour cette campagne.

Ses statistiques en carrière témoignent du fait qu’il est parmi l’élite à sa position, et c’est encore plus vrai depuis trois ans.

Publicité
passionmlb.com-2020-09-22_03-53-35_534982
Crédit : Baseball Reference

Toutefois, une chose qui retient l’attention, c’est sa fiche. Avec des statistiques aussi dominantes, comment un lanceur peut avoir des bilans de 10-9 et de 11-8?

Car l’attaque des Mets ne le supporte presque jamais.

Et hier soir, ce fut encore le cas, alors que deGrom devait museler les puissants Rays.

Ce qu’il a fait avec brio, comme à son habitude.

En fait, pour lancer le bal, il est passé à un lancer d’une manche immaculée absolument phénoménale.

Avant de continuer avec des lancers plus incroyables les uns que les autres.

Publicité

Bref, deGrom était en pleine forme, et a réussi à limiter l’attaque des Rays à seulement deux points en sept manches de travail.

Il a d’ailleurs inscrit 14 retraits sur des prises.

Le problème, c’est que pour une énième fois, l’attaque des Mets n’a pu supporter le Floridien. Ils n’ont inscrit qu’un point durant tout le match, ce qui a donné la défaite à deGrom alors que les Rays l’ont emporté 2-1.

Et puisqu’il a obtenu la défaite, certains se sont même permis de parler de sa performance comme étant « décevante ».

N’est-ce pas la preuve qu’il a tellement l’habitude de placer la barre haute que des performances très solides peuvent ressembler à une déception?

À 32 ans, il s’agit peut-être d’une des dernières années où deGrom est au sommet de sa forme. Appréciez-le pendant qu’il est aussi dominant, car il est souvent l’oublié de sa génération en raison de son arrivée tardive dans le Show. Sa fiche est souvent peu reluisante en raison de son attaque désastreuse, mais il est bien meilleur que son nombre de victoires l’indique.

Et s’il continue à ce rythme effréné pour quelques saisons, Cooperstown ne l’oubliera pas, je vous le garantis.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Les Athletics sont champions de l’Ouest de l’Américaine.
  • L’appel de la suspension d’Aroldis Chapman ira à l’année prochaine.
Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football