Indians contre Yankees : analyse de la série

Avec le début des séries éliminatoires, le baseball majeur revêt son habit automnal et est prêt à nous offrir le meilleur de lui-même. Toutes les séries proposées seront intéressantes à suivre. Réservez vos journées et vos soirées, car il va y avoir du beau baseball à regarder et ça commence dès aujourd’hui.

Ça commence fort dès 19h ce soir, les Yankees de New York se déplacent au Progressive Field de Cleveland pour y affronter les Indians pour une série au meilleur des trois matchs. Les deux équipes ont terminé au second rang de leur division, parfois non sans mal, mais ce sont bien les Indians avec leurs 35 victoires (contre 33 pour les Yankees) qui auront l’avantage du terrain. Ce qui n’est pas une mince affaire quand on sait l’avantage qu’ont les Bombardiers à jouer dans leur stade.

Les Indians ont connu un saison que je qualifierai d’inqualifiable. Capable du pire (huit défaites de suite) comme du meilleur (8-2 sur les dix derniers matchs et une deuxième place dans la division obtenue de justesse), on se sait jamais à quoi s’attendre avec cette équipe. Que va-t-elle nous réserver pour cette série face aux Yankees?

Publicité

Les Yankees eux aussi ont connu une saison étrange. Comme c’est le cas depuis quelques années, ils ont dû composer avec de nouvelles blessures de leurs joueurs phares (Judge, Stanton, Torres) et n’ont pas été en mesure de s’imposer comme les maîtres de la division Est. Les Bombardiers du Bronx ont également manqué huit de leurs dix duels face aux Rays de Tampa Bay, la meilleure équipe dans l’Américaine. Attention tout de même, les Yankees ne sont jamais là par hasard.

Que dire du premier duel de lanceurs que nous offre ce premier match de la série : Gerrit Cole contre Shane Bieber. Deux des meilleurs lanceurs du baseball majeur face à face. Vous avez compris, la table est servie.

Les Indians auront à cœur d’effacer leur défaite face à ces mêmes Yankees lors des Séries de division de 2017, une série perdue trois matchs à deux alors que Cleveland avait remporté les deux premiers matchs. Les Yankees eux seront là en quête d’une 28e bague de champions de la Série mondiale.

Analyse des joueurs de position

On a beau dire, l’alignement des frappeurs des Yankees de New York fait toujours peur à voir. Armés jusqu’aux dents, les Yankees offrent un mix de jeunes joueurs (Clint Frazier notamment) et de vétérans tous aussi redoutables les uns que les autres. Et on sait qu’en mode playoff, le réveil de certains joueurs endormis pendant les 60 matchs de la saison régulière (je pense ici aux Gleyber Torres, Gary Sanchez, Aaron Hicks) peut faire mal.

D.J. LeMahieu est le joueur par excellence de l’équipe, le joueur que tout gérant aimerait avoir sur son lineup. Véritable bougie d’allumage de l’équipe, LeMahieu, fort de ses .364 de moyenne au bâton et de son titre de champion des frappeurs dans l’Américaine, sera l’une des clés en attaque pour les Yankees.

Le gérant des Yankees Aaron Boone pourra compter aussi sur un Luke Voit qui s’est imposé comme le roi des coups de circuit en 2020 avec 22 longues balles.

En face, les Indians, qui seront gérés par Sandy Alomar Jr. (Tito Francona étant toujours en convalescence), auront leur mot à dire. Sur le papier, ça fait moins peur certes, mais l’équipe a démontré tout au long de la saison qu’elle n’avait pas besoin d’inscrire dix points par match pour remporter des victoires. En témoigne leur 24e place au classement pour ce qui est des points inscrits dans toute la MLB, mais leur 35 victoires en saison.

Le succès de l’équipe en attaque tournera surtout autour du quatuor offensif formé de Jose Ramirez (17 circuits, .993 OPS), Franmil Reyes (58 coups sûrs, neuf circuits, .795 OPS), Francisco Lindor (61 coups sûrs) et la surprise Cesar Hernandez (66 coups sûrs, 20 doubles, .763 OPS). L’expérimenté Carlos Santana aura lui aussi son mot à dire tandis les autres joueurs de la tribu tenteront de briller en prime time devant toute une nation.

Publicité

Si pour ce qui est de la profondeur, l’avantage va aux Yankees, il n’en demeure pas moins qu’il ne faut pas prendre à la légère cette équipe de Cleveland. Une équipe qui a joué toute la saison pratiquement avec le même groupe et qui se connait par cœur.

Enfin, côté Yankees, il faudra voir si les deux colosses en porcelaine arrivent à jouer deux ou trois matchs de suite sans se briser. Ce n’est pas du tout garanti.

Analyse des lanceurs

Sur la butte, il y a du lourd, surtout dans le camp de Cleveland. Shane Bieber est tout simplement ce qui se fait de mieux dans la ligue. Personne ne lui arrive à la cheville cette saison, j’ai envie de dire pas même Gerrit Cole. Tandis que Bieber n’a pratiquement pas connu un seul match, voire une seule manche difficile cette saison, Gerrit Cole lui, l’a eu plus dur (14 coups de circuit concédés, second plus haut total dans la MLB). Faut-il paniquer du côté des Yankees?

Certains bruits de couloir laissaient entendre que Gerrit Cole pourrait lancer le match numéro 2 de cette série. Cependant, je ne pense que les Yankees doivent botter en touche ce premier match et tout miser sur le second puisque les Indians n’ont pas que Shane Bieber comme arme.

Carlos Carrasco et Zach Plesac ne sont pas à prendre à la légère tout comme l’ensemble de la rotation des lanceurs de Cleveland, releveurs compris. On l’a assez répété, cette équipe a le deuxième meilleur personnel de lanceurs de toute la ligue.

Chez les Yankees, Masahiro Tanaka pourrait faire parler son expérience en série (5-3, 1.76 de MPM) au service des siens, à défaut d’avoir été plutôt moyen durant la saison. Deivi Garcia pourrait lancer le 3e match de la série, si nécessaire.

Avantage

Alors finalement, à qui l’avantage dans cette série qui, je rappelle, se jouera exclusivement à Cleveland?

  • Joueurs de position : Yankees
  • Lanceurs : Indians
  • Profondeur : Yankees
  • Gérant : Yankees

Prédiction de notre chroniqueur : Indians en 3.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football