Défaite crève-cœur pour les Blue Jays face aux Red Sox

Samedi soir au Fenway Park de Boston, les Blue Jays ont manqué une belle opportunité de passer devant les Yankees de New York au classement, mais ont été incapables de se défaire de Red Sox plus tenace qu’on ne l’aurait pensé. La soirée aurait pu être parfaite, mais à la place de cela, tout a paru laborieux et la fin de match a été catastrophique. Dommage.

Une belle occasion ratée

C’est le genre de match qu’il ne fallait pas perdre. Le genre de match qui, au moment de faire le bilan annuel, peut faire très mal. Espérons que les Blue Jays ne s’en mordront pas les doigts. On aurait aimé voir les Blue Jays balayer d’un revers de la main cette série, mais l’équipe de Charlie Montoyo a éprouvé toutes les peines du monde à imposer son jeu face aux Red Sox qui ont, faut-il le souligner, le mérite de jouer le jeu à fond.

Publicité

Tout a semblé difficile samedi soir. Chase Anderson a plombé les siens d’entrée de jeu en donnant quatre points aux locaux, il sortira après quatre manches, non sans avoir donné neuf coups sûrs et six points. Pas terrible.

On le sait, les Jays n’aiment pas courir après le score. Et même si on les sait capables de remontées fulgurantes, ce match n’en prenait pas le chemin. Et pourtant…

Et pourtant…

Dans la sixième reprise Vladimir Guerrero Jr., qui fait bien peu parler de lui cette saison, a frappé son sixième circuit de la saison. Un élan comme à son habitude très puissant qui a donné trois points de plus à son équipe.

Cette claque du Junior a eu pour effet de réveiller ses troupes, qui marqueront trois autres points la manche suivante et prendront une avance de 8 à 7.

Malheureusement, la relève s’est en partie effondrée. D’abord en concédant un circuit à Rafael Devers en septième, ensuite à Xander Bogaerts dans neuvième. Anthony Bass a été fantomatique.

Publicité

Toronto s’incline 9 à 8. Le genre de match à ne jamais reproduire. Oui, nous avons le droit d’être exigeant, quand on mène face aux Red Sox version 2020, on se doit de gagner la partie.

Quelques minutes plus tard, c’est Yairo Muñoz qui mettra fin à la partie, Travis Shaw ayant été très mal inspiré sur ce coup-là.

Bref tout cela laisse un goût amer dans la bouche, car une victoire aurait permis aux Jays de repasser devant les Yankees, défaits à Baltimore 6 à 1, après une nouvelle sortie peu convaincante de Gerrit Cole (10 K, mais cinq points).

Au bout du compte, avec la défaite des Rays (27-13), des Yankees et des Blue Jays (21-18 tous les deux), l’ordre dans cette division reste inchangé.

Red Sox et Blue Jays s’affronteront une nouvelle fois dimanche. Un nouveau faux pas est interdit!

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football