Danny Jansen a saisi le message

Danny Jansen n’avait d’autres choix que de répondre par une grosse performance en réaction au fait que son gérant s’est permis l’entrée en jeu de la jeune sensation Alejandro Kirk.

En agissant ainsi, Charlie Montoyo souhaitait fouetter Jansen, qui n’arrive pas à prendre son envol offensivement parlant, mais aussi de voir ce que Kirk a dans le ventre.

Publicité

Mercredi, dans un gain de 14-1 face aux Yankees, Jansen a connu le match de sa carrière en réussissant quatre coups sûrs en quatre présences au marbre (deux longues balles), produisant trois points en plus d’en marquer trois lui-même.

Le temps de jeu accordé au jeune receveur Alejandro Kirk n’est certainement pas étranger au réveil offensif de Jansen. Piqué dans son orgueil, Jansen ne laissera certainement pas son poste lui glisser entre les mains sans réagir.

La moyenne au bâton de Jansen est ordinaire (.186), mais son gros match de mercredi dernier lui apporte un certain momentum en prévision des séries éliminatoires et ceci donne des armes supplémentaires à son gérant.

En fait, Charlie Montoyo dispose d’outils intéressants derrière le marbre en raison de la présence de Jansen, Kirk, Reese McGuire et Caleb Joseph. La force du quatuor a enlevé du temps de jeu à Jansen, celui qui était identifié comme le receveur régulier en début de saison.

Publicité

À date, les statistiques de Jansen se comparent à celles de l’ancien receveur des Jays J.P. Arencibia. Pour les amateurs de l’équipe, il est à souhaiter que la carrière de Jansen prennent une autre direction car Arencibia a disparu des Majeures à l’âge de 29 ans.

Jansen ne deviendra possiblement pas J.T. Realmuto, mais il pourrait rendre de fiers services aux Blue Jays et ce, pour plusieurs années à venir.

 

Default image
Pascal Harvey
Passionné par le sport en général et formé en journalisme, j'affectionne particulièrement le baseball. L'éloge de la lenteur est au cœur de ma relation avec le passe-temps préféré de nos voisins du sud.
Alleyop360Attitude Football