D.J. LeMahieu est en voie de maintenir une moyenne au bâton de .400

Les Yankees connaissent une saison en dents de scie. Entre les blessures et les difficultés de certains joueurs établis, la formation du Bronx tente de garder la tête hors de l’eau et de résister à la poussée des Jays, tout en ayant comme objectif de rattraper les puissants Rays au sommet de la division.

Toutefois, un joueur qui continue de produire, c’est D.J. LeMahieu. L’ancien des Rockies est l’un des meilleurs frappeurs des Majeures en raison de son habilité à mettre le bâton sur la balle et de placer cette dernière en jeu.

Publicité

Et cette saison, malgré son arrivée un peu tardive en raison de la COVID-19 (il avait testé positif) et des blessures qui l’ont forcé à rater quelques rencontres, LeMahieu continue de démontrer qu’il est la roue qui fait fonctionner l’engrenage qu’est l’attaque des Yankees de New York.

Hier soir, il a claqué ces deux circuits pour permettre aux Yankees de l’emporter face aux Rays dans un match qu’on retiendra malheureusement pour les mauvaises raisons.

Franchement, cet élan est de toute beauté.

En fait, avec ces deux circuits et son nombre de présences au bâton qui est tout près d’être assez élevé pour être qualifié parmi les meneurs de la ligue, LeMahieu possède maintenant une moyenne au bâton de .402 avec moins d’un mois à faire à la saison.

Pour ceux qui se le demandent, il lui manque environ une dizaine de présences au bâton actuellement. Toutefois, s’il réussit à éviter les blessures et qu’il continue d’être le premier frappeur des Yankees, il rattrapera facilement ce petit retard.

Publicité

Si LeMahieu maintient la cadence et rattrape son retard, il deviendrait le premier à briser la barrière symbolique avec une moyenne au bâton supérieure à .400, ce qui n’a pas été fait depuis le légendaire Ted Williams en 1941.

Tony Gwynn est passé bien près en 1994, mais sa moyenne se situait à .394 au moment du déclenchement de la fameuse grève.

Et même s’il réussit, il y aura assurément un astérisque à côté de sa saison. Évidemment, il n’aura pas réussi à le faire sur 162 matchs, mais sur 60 rencontres.

Toutefois, s’il y parvient, il pourra toujours dire qu’il sera le premier depuis la légende des Red Sox a avoir une saison de ce genre reconnue par la MLB.

Et je lui souhaite de mériter cet honneur pour son travail exceptionnel depuis son arrivée dans le Bronx!

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • La MLB annonce ses joueurs, lanceurs, releveurs et recrues du mois.
  • Belle récolte pour les Padres.
Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football