Albert Pujols reste humble malgré son exploit

Albert Pujols se retrouvera tôt ou tard au Temple de la renommée, il n’y a pas de doutes.

Et hier (dimanche), il a ajouté des pages à son dossier alors qu’il a frappé son 660e circuit en carrière dans une victoire de 5-3 des Angels de Los Angeles contre les Rockies du Colorado, égalant par le fait même Willie Mays au passage pour le cinquième rang de tous les temps à ce chapitre.

Publicité

Les employés des Rockies ont récupéré la balle et l’ont mise dans un étui en verre pour Pujols, qui affichera le souvenir à la maison. Pujols a ensuite donné son bâton à l’entraîneur Brian Butterfield, qui est un grand fan de Mays.

Mais le principal intéressé est resté humble après son exploit.

« Je veux dire, c’est incroyable. C’est une légende. C’est quelque chose dont tu rêves. J’ai eu la chance de le rencontrer plusieurs fois quand nous sommes allés à San Francisco. C’est juste une légende, c’est incroyable de pouvoir avoir mon nom dans la même phrase que Willie Mays. C’est juste incroyable, c’est un héritage qui vivra éternellement. »

Pujols a atteint plusieurs marques déjà cette saison, surpassant Alex Rodriguez pour le deuxième échelon sur la liste de tous les temps au niveau des points produits et Craig Biggio pour la cinquième place pour ce qui est des doubles.

Publicité

Il ne restera qu’Alex Rodriguez, Babe Ruth, Hank Aaron et Barry Bonds devant Pujols dans la colonne des longues balles.

Son 660e circuit est survenu dans le même stade où Pujols a fait ses débuts dans les ligues majeures avec les Cardinals de St-Louis contre les Rockies, le Coors Field. C’était le 2 avril 2001.

Comme le temps passe…

Default image
Sébastien Berrouard
Passionné de Baseball depuis ses neuf ans, soit depuis plus de 20 ans, il aime tout ce qui se rattache au plus grand passe-temps des américains. C'est donc avec grand plaisir qu'il analyse les faits et gestes des acteurs de la MLB.
Alleyop360Attitude Football