Une mentalité à revoir du côté de Boston

Avec une fiche de six victoires et 16 revers, les Red Sox de Boston font piètre figure depuis le début de la saison 2020.

Que dire des performances défensives de Rafael Devers ou du mauvais rendement sur la butte de la relève. Si plusieurs partisans estiment que le gérant Ron Roenicke est à blâmer, d’autres soutiennent que le gérant intérimaire s’est fait donner une formation sans désir de gagner.

Publicité

Les Red Sox semblent ennuyés de jouer au baseball cette année et le voltigeur Kevin Pillar a un peu abondé dans le même sens au terme de la septième défaite des siens, dimanche soir.

« En tant que groupe, nous nous devions de parler de certaines choses et nous l’avons fait. Nous essayons de changer les choses dans cette situation exceptionnelle. Je sais que tout ne va pas très bien, mais nous avons encore beaucoup de matchs à jouer. Il faut arrêter de se trouver des excuses », a indiqué Pillar.

Maintenant vétéran dans le baseball majeur après avoir passé la majorité de sa carrière avec les Blue Jays, Pillar a tenu à discuter de la situation avec la presse, même s’il n’était pas celui qui allait prendre la parole devant le groupe de joueurs. Pour lui, il n’avait aucun problème à le faire, pour montrer que le groupe veut s’améliorer.

Publicité

« Nous avons des bons meneurs et ils ont dit les bonnes choses au groupe. De notre côté, il faut simplement faire comme je viens de vous dire. Il faut arrêter de se trouver des excuses et jouer du baseball sans s’ajouter de pression », a-t-il lâché.

Bien que le voltigeur estime que la situation du coronavirus ajoute une pression supplémentaire à l’équipe, les 29 autres formations sont aussi dans le même bateau. C’est pourquoi il mentionne regarder beaucoup ce que les autres équipes font et tente de s’en inspirer.

« Nous avons quelques formations sur lesquelles nous pouvons nous baser et que nous affronterons cette saison. Ils ont l’air d’avoir du plaisir dans leur abri et cela paraît qu’ils veulent gagner. Ils font comme si tout était normal et cela fonctionne pour eux », conclut l’athlète de 31 ans.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • J.A Happ nous rappelle ses deux conversations avec son gérant Aaron Boone.
  • Ce soir, deuxième soirée pour le « streaming » de TonyD en collaboration avec Passion MLB.
Default image
Antoine Desrosiers
Alleyop360Attitude Football