La MLB impose de nouvelles mesures aux 30 formations

Alors que les Marlins de Miami, la première équipe à avoir contrevenu au protocole de sécurité mis en place par le baseball majeur a repris l’action mardi soir, plusieurs questions restent sans réponse quant à la suite de la saison 2020.

Afin de réduire le risque de propagation, la MLB a ajouté de nouvelles mesures dont le port du masque dans les vestiaires avant et après les matchs. Les membres de chacune des équipes devront aussi porter un masque dans l’ensemble des déplacements.

Publicité

De plus, chacune des formations devra désigner une personne qui voyagera avec l’équipe et qui devra veiller à fair respecter les mesures sanitaires mises en place.

Chez les Marlins, pas moins de 18 joueurs ont été infectés par le virus COVID-19. Une dizaine de cas chez les Cardinals de St. Louis, en plus des cas isolés au sein des autres formations. L’éclosion a ainsi freiné la saison de six formations soit St. Louis, Milwaukee, Miami, Washington, Philadelphie et Toronto, soit 20 % de la ligue.

Après à peine seulement deux semaines d’activités, le baseball majeur fait déjà face à une véritable crise qui reste sans réponse.

Les autorités du baseball majeur ont effectué des changements qualifiés de majeurs, mais est-ce que cela sera assez?

Publicité

« À ce stade-ci, malheureusement, nous avons géré la situation de la même manière que notre pays a géré la situation. Nous avons mis en place des mesures claires et nos protocoles étaient bien intentionnés. C’est difficile de gérer tout cela individuellement, même avec des règles claires pour tous », a déploré le gérant des Brewers de Milwaukee, Craig Counsell.

Est-ce que cela ira mieux?

La question reste entière. Pour Derek Jeter et les Marlins de Miami, la situation s’est envenimée lors du camp d’entraînement 2.0, alors que les joueurs ont été testés négatifs au départ. Il y avait donc un faux sentiment de sécurité et plusieurs joueurs ont décidé de quitter l’hôtel. Pensant que tout était correct, personne ne s’est douté que le retour au bercail se ferait avec un virus.

Jeter soutient toutefois qu’il est plus que probable que la situation s’améliore et que la saison se poursuive un peu plus normalement.

« Ça l’a été un wake up call pour tout le monde. Pas seulement pour notre équipe, mais pour toutes les équipes et le sport en général. J’espère que les gens vont regarder ce qui s’est passé à Miami et apprendre à respecter les mesures mises en place pour éviter un autre débordement », de conclure l’homme d’affaires.

Default image
Antoine Desrosiers
Alleyop360Attitude Football