Papa Mike Trout est encore meilleur que Mike Trout

Le 30 juillet 2020, la famille du meilleur joueur de tout le baseball majeur s’agrandissait. Mike Trout et sa femme présentaient au reste du monde leur premier né Beckham Aaron Trout. Les blagues fusaient déjà sur le talent au bâton de l’enfant d’à peine quelques heures, mais un joueur encore plus grand se préparait à faire ses débuts. Un joueur plus grand que nature, meilleur encore que Mike Trout : Papa Mike Trout.

Depuis son retour au jeu, Papa Trout est absolument époustouflant. Le voltigeur de centre des Angels a frappé sept circuits en neuf matchs et maintient une ligne de frappe de .351/.390/.919 au cours de la même période. Son total de points mérités pour la saison atteint maintenant 16, dont huit fois lui-même grâce à des longues balles.

Publicité

Malheureusement, comme d’habitude, le reste des Angels n’est pas sur la même longueur d’onde. Dans la même période, la formation d’Anaheim a trois victoires et six défaites, croupissant au 4e rang de la division Ouest de l’Américaine.

Un autre record avec un astérisque

La saison 2020 est une année particulière. Comme le disait le collègue Antoine il y a quelques heures, même si un record de moyenne au bâton est établi, il faudra lui mettre un astérisque.

Publicité

Évidemment, je ne dis pas que Papa Trout battra un record pour le nombre de circuits en seulement 60 matchs. Je dis plutôt qu’il faut voir les records autrement. Faudrait-il plutôt compter le nombre moyen de circuits par match? Par exemple, Barry Bond a frappé 73 circuits en 153 matchs en 2001, pour une moyenne de 0.48 circuit par match. Ok, prenons un record qui compte vraiment : Roger Marris a frappé 61 circuits en 161 matchs en 1961, pour une moyenne de 0.38 circuit par match (Aaron Judge est sur le même rythme en ce moment).

Pour Mike Trout, à ce rythme, il aura frappé 42 circuits à la fin de la saison, pour une moyenne de 0.76 circuit par match.

Personne ne peut maintenir un tel rythme sur 162 matchs, que ce soit les circuits de Trout ou la moyenne de Blackmon. Alors prenons la saison 2020 comme elle est : dysfonctionnelle, mais extrêmement spectaculaire et profitons-en pendant que ça passe.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Les Cardinals toujours incapables de contrôler la propagation du virus.
Default image
Fred Lamontagne
Joindre deux passions: l'écriture et le baseball. Je m'intéresse particulièrement au développement de joueurs et leur progression vers le Show, et au baseball comme business.
Alleyop360Attitude Football