Les Orioles comptent bien saisir leur chance en 2020

La courte saison 2020 offre de nouvelles perspectives pour des équipes réputées plus faibles. Les Orioles, promis à une dernière place dans une saison normale, se voient crédités d’un bilan très satisfaisant jusque-là. Ils jouent leur jeu et ça paie, comme hier à Philadelphie.

Une fin de match folle

Ce match très offensif tournait à l’avantage des Phillies, qui ont viré en tête grâce à des circuits de Bryce Harper et Jean Segura.

Publicité

Hector Neris n’avait qu’à finir le boulot, mais une grosse erreur d’attrapé en plein milieu du diamant a offert deux points sur un plateau aux Orioles. Une erreur à deux retraits, ça ne pardonne pas…

Austin Hays a profité d’une belle frappe fuyante en dixième manche pour compléter un circuit « inside the park » et apporter la victoire à « l’équipe des oiseaux », comme l’appelle mon fils de sept ans.

Publicité

Les O’s virtuellement en séries…

Le début de saison des Orioles est à l’image du match d’hier. Combatifs et bien décidés à prendre leur chance, des joueurs comme Renato Nuñez, Anthony Santander ou Hans Alberto figurent dans le top-10 des principales statistiques offensives.

La défense est largement perfectible, ce n’est pas une surprise. Alex Cobb remplit son contrat jusqu’à maintenant, comme il a su le faire hier soir. On limite la casse et on mise sur l’attaque à Baltimore.

Avec un bilan positif en terme de résultats et une belle image sur le terrain, cette saison est bonne à prendre. Avec l’élargissement à seize équipes en séries, les Orioles sont même théoriquement en séries après quinze parties, soit le quart du programme. C’est beau de pouvoir enfin rêver un peu…

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
Default image
Damien Bourlet
Un français qui joue au baseball, qui regarde du baseball, et qui le commente en toute humilité, avec les yeux d'un enfant admiratif de ce sport fantastique.
Alleyop360Attitude Football