Les débuts fracassants de Shohei Ohtani en 2018

Je ne sais pas s’il en est de même pour vous, mais pour ma part, Shohei Ohtani est un joueur qui attire beaucoup mon attention. Arrivé en grande pompe en Amérique, souvenez-vous qu’on le surnommait le “Babe Ruth japonnais” de par sa polyvalence. Ce n’est pas rien!

Certes, un peu plus de deux ans après ses débuts dans la MLB en 2018, il faut reconnaître que les choses ne se sont pas déroulées comme prévu pour le Japonais. Il est encore un peu tôt pour le reconnaître, or il n’aura probablement jamais la carrière que l’on attendait de lui, soit celle d’exceller autant à lancer une balle qu’à la frapper. Cependant, remémorons-nous ensemble ses débuts fracassants, alors que tout était permis pour lui, au plus grand plaisir des partisans partout sur la planète baseball.

Publicité

Une semaine de travail qui passe à l’histoire

Le numéro 17 des Angels a effectué ses débuts au monticule en MLB le dimanche 1er avril 2018 contre les A’s d’Oakland. Il récolte même la victoire, lançant six manches et accordant trois points aux frappeurs d’Oakland.

Deux jours plus tard, bénéficiant d’une journée de congé bien méritée la veille, c’est au bâton qu’il fait opérer sa magie. Il cogne sa première longue balle en carrière face à Josh Tomlin des Indians. Une claque bonne pour trois points. Il complétera la partie avec deux simples.

Le lendemain, soit mercredi, il affronte les lancers de Corey Kluber, le tenant du titre du trophée Cy Young dans l’Américaine. En cinquième manche, il s’élance et envoie la balle de l’autre côté de la clôture pour son deuxième circuit en autant de matchs. Il ajoutera un simple à sa fiche.

Les Angels ont congé le jeudi et ils retrouvent sur leur chemin encore une fois leur rival de division, les A’s d’Oakland le vendredi 6 avril. À sa première présence à la plaque, avec un compte de 2-0, Sho Time cogne un circuit solo de 449 pieds, bon pour sa troisième longue balle en autant de match! En cinquième manche, avec les buts remplis, il produit un autre point produit pour les siens, se rendant sur les sentiers sur but sur balles. 

Publicité

Le samedi, Ohtani obtient une journée de congé de la part de son gérant, car le lendemain c’est lui qui se retrouve sur la butte en tant que lanceur partant. Durant ce match, le droitier est parfait dans les six premières manches. Par contre, les choses se corsent pour lui en septième, or il réussit à s’en sortir sans accorder de points à l’adversaire. Il sera remplacé du match par la suite, ayant retiré un impressionnant total de 12 frappeurs sur trois prises.

Durant cette semaine, il aura frappé le cinquième plus long circuit parmi tous ses confrères frappeurs et aura lancé les deux plus puissants tirs (99,6 et 99,4 MPH), parmi ses confrères lanceurs. C’est toute une domination. Une semaine de rêve quoi!

Depuis, c’est différent…

Maintenant quoi?

Âgé de 26 ans, à quoi s’attendre de la recrue de l’année de la Ligue américaine de 2018? Au cours des deux dernières années, il n’a lancé que quatre manches en raison des nombreuses blessures. Qui sait le nombre de manches qu’il lancera pour les saisons à venir, or il produira en tant que frappeur, certainement. 

Au moins, durant cette semaine mémorable, nous aurons vu tout le plus beau que Shohei Ohtani aura eu à offrir au monde.

Default image
Maxime Trudeau
Partisan #1 des Royals de Kansas City. Joueurs favoris: Whit Merrifield, Christian Yelich. Passion pour tout ce qui touche le monde du sport et le milieu agricole. Le Plateau Mont-Royal, Montréal. Bachelier Université du Québec à Rimouski, Communication Relations humaines.
Alleyop360Attitude Football