Les Cubs ne perdent plus

Avec plus d’un sixième du calendrier régulier de complété, il est encore beaucoup trop tôt pour déterminer si certaines équipes sont vraiment prétendantes au sein du circuit Manfred. Par exemple, les Orioles de Baltimore ne termineront certainement pas au deuxième rang de l’Est de l’Américaine lorsque la saison se conclura le 27 septembre prochain.

Bref, ce n’est qu’une question de temps avant que les Orioles commencent à glisser vers les bas-fonds de leur division. On ne peut prétendre le contraire pour les Cubs de Chicago, eux qui pourrait très bien terminer au premier rang de la section centrale de la Nationale à la fin du mois de septembre. Armés d’un gérant recrue en David Ross et d’un quinquet de partants qui dépasse fortement les attentes, les Cubs de Chicago connaissent un début de saison exceptionnel que peu d’experts auraient prédit à l’aube de la saison.

Publicité

Dans une entrevue du MLB Network Radio, Alec Mills, le partant des Cubs qui connait un début de saison sensationnel, n’a que de bons mots pour décrire le début de carrière (malgré les circonstances) de David Ross dans l’abri des joueurs.

« Dès que la première rencontre que nous avons eue entre les joueurs et Ross, Il s’est donné comme devoir de nous faire comprendre qu’il serait le leader de cette formation. »

Mills a également mentionné que Joe Maddon, l’ex-gérant des Cubs, et Ross avait deux styles assez différents en termes d’enseignement de tactique et de leadership.

Publicité

Des chiffres ne mentent pas

Les Cubs ont gagné neuf de leurs dix derniers matchs. Ils présentent également un différentiel de +18. Le succès des Cubs dépend largement de la fiabilité de leurs artilleurs. En effet même s’il s’agit d’un modeste échantillon, Tyler Chatwood (deux victoires, M.P.M. de 0.71), John Lester (une victoire, 0.82), Alec Mills (deux victoires, 1.38) et Yu Darvish (deux victoires, 2.12) ont accordé une faible quantité de points en début de saison. Les artilleurs des Cubs réussissent à retirer des frappeurs sans nécessairement avoir recours aux retraits sur trois prises. Les Cubs se situent présentement au 19e rang des équipes du circuit Manfred au chapitre des retraits aux bâtons.

Les frappeurs des Cubs font également un bon travail, eux qui se placent au cinquième rang pour le plus grand nombre de circuits (19) dans la ligue. Wilson Contreras, Javier Baez et Ian Happ présentent d’excellentes statistiques au bâton après 12 matchs, alors que les joueurs de premier plan tels que Kris Bryant (moyenne au bâton de .194), Kyle Schwarber (.214), et Jason Heyward (.206) n’ont pas réussi à faire le travail jusqu’à maintenant.

Il ne faut toutefois pas négliger les Cardinals, qui ont été forcés d’interrompre leurs activités en raison d’une éclosion de COVID-19 au sein de la formation. Avec seulement cinq matchs de disputés au calendrier, les Cardinals possèdent assez de profondeur à l’attaque pour livre une chaude bataille aux Cubs pour le premier rang de la section centrale. À suivre!

Default image
Christophe Lachance-Tardif
Christophe a touché à presque toutes les sphères du monde de la balle. Que ce soit sur le terrain, dans la galerie de presse ou sur le plancher, Christophe est un amoureux de balle qui désire apporter un second regard sur ce merveilleux sport.
Alleyop360Attitude Football