Les Blue Jays ont l’œil sur deux lanceurs des Pirates

Avec la date limite des transactions qui arrive à grands pas, les téléphones chauffent dans les bureaux des dirigeants des différentes équipes. Il y a d’un côté les vendeurs et de l’autre, les preneurs. Plus motivés que jamais à bien paraître dans leur division, les Blue Jays font clairement office de preneurs (ils l’ont déjà prouvé avec l’arrivée récente de Daniel Vogelbach). Le message est clair : les Jays ne sont pas là pour faire de la figuration dans l’Est de l’Américaine.

Le besoin le plus urgent est sur la butte

On verra si la rumeur est vraie, mais toujours est-il qu’à plusieurs reprises, les noms de Trevor Williams et de Chad Kuhl sont apparus comme candidats potentiels pour un déménagement vers Toronto, ou Buffalo devrais-je dire. Avec trois de leurs principaux partants sur la touche (Matt Shoemaker, Nate Pearson et Trent Thornton), les Blue Jays semblent intéressés par les deux artilleurs de Pittsburgh.

Publicité

Il est vrai que si l’attaque se porte bien (victoire 6-4 lundi soir face aux Rays, toujours sans Bo Bichette), il manque de quoi sur la butte des Jays. On aurait aimé voir Nate Pearson donner un peu moins de fil à retordre à son gérant, mais le jeune lanceur n’est pas encore à cuit à point. Donnons-lui le temps.

Hyun-Jin Ryu, Tanner Roark et Chase Anderson sont à date les trois autres bras sur lesquels Charlie Montoyo peut encore compter.

Toujours est-il que si les Blue Jays ajoutent deux nouvelles pattes à leur rotation, la donne pourrait changer.

Publicité

Présentation des candidats

Trevor Williams (28 ans) a connu le bon et le moins bon avec les Pirates depuis ses débuts en 2016. Sa plus grosse saison est sans équivoque celle de 2018, où il a terminé avec 14 victoires et 3.11 de MPM. En 2020, Williams présente une fiche de une victoire et quatre défaites, il a lancé 24 manches et 1/3 avec 3.70 de MPM, 4.21 de FIP ainsi que 8.51 K/9 manches et 2.96 BB/9 manches.

De son côté, en 2020, Chad Kuhl (28 ans le 10 septembre prochain) a starté trois matchs (1-1) et affiche 2.84 de MPM, 4.98 de FIP, 9.0 K/9, 3.32 BB/9 en 19 manches de travail. Kuhl avait manqué toute la saison 2019 en raison de l’opération Tommy John.

Les deux joueurs ne seront sans doute pas contre l’idée de voir se qui se passe ailleurs qu’à Pittsburgh question baseball, car l’équipe de la ville d’acier n’a aucun espoir de faire les séries.

Reste à savoir s’ils en valent vraiment la peine et ce que Toronto sera amené à céder en échange.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football