La MLB envisage une bulle pour les séries

Hier encore, la LNH a annoncé qu’elle n’avait aucun cas dans ses bulles de Toronto et d’Edmonton. Dans la NBA, cela fait aussi quelques semaines que l’étanche bulle d’Orlando, en Floride, fonctionne à merveille.

Ce sont des concepts qui fonctionnent bien. Et honnêtement, d’un point de vue d’un amateur, le concept est vraiment bien.

On se souviendra que la MLB avait eu des discussions à cet effet, mais que cela avait rapidement été abandonné. Et cela a donné les résultats qu’on connaît.

Publicité

Ces résultats, ce sont bien évidemment l’éclosion en Floride, l’éclosion à Saint-Louis, les gars qui sortent malgré les plus grandes mesures imposées par la ligue, etc.

Parce que oui, on parle de plusieurs gars, maintenant. Zach Plesac était accompagné par Mike Clevinger lors de sa sortie nocturne illégale, ce qui fait en sorte que ce dernier aussi a été placé en quarantaine.

Ce sont des comportements du genre qui compromettent l’intégrité de la saison. Présentement, les Indians sont privés de 40 % de leur rotation et les Cardinals ne joueront pas d’ici vendredi – ou d’ici le moment où leur retour au jeu sera encore repoussé.

Voilà pourquoi la MLB doit agir. Vivement critiqué pour sa gestion des négociations et pour sa gestion du protocole sanitaire, le commissaire Rob Manfred ne doit pas bien dormir et son étoile ne brille pas vraiment présentement.

C’est ce qui fait en sorte que le commissaire envisage présentement l’idée de faire une bulle pour les séries.

C’est ce qu’ont rapporté l’excellent Jeff Passan, de ESPN, et le LA Times.

Évidemment, à 16 équipes, la MLB ne pourrait pas faire une seule bulle ; il devrait y en avoir au moins deux. Après tout, des gens, il y en a beaucoup dans une équipe de balle…

Publicité

C’est pourquoi faire une bulle dans un grand centre serait l’idée à retenir. On parle ici de New York, de Chicago ou de Los Angeles, trois villes où il y a deux stades. Sans compter Washington, Philadelphie, Baltimore, Milwaukee et San Diego, qui sont des villes à proximité et qui pourraient servir, selon l’informateur.

L’idée la plus logique pour la MLB serait Los Angeles. Après tout, New York ou Chicago en octobre, ça peut être un brin frais. Ceci dit, parce qu’il y aurait plusieurs matchs par jour et qu’il y a trois heures de décalage avec les marchés de l’Est, cela pourrait s’avérer être un sacré défi.

Prenons l’exemple de Los Angeles. Passan rapporte que les matchs pourraient être divisés de manière à utiliser un brin le Petco Park de San Diego.

Dans le cadre des matchs wild card, qui seront de deux-de-trois cette année, trois séries de la Nationale auraient lieu au domicile des Dodgers et trois séries de l’Américaine auraient lieu au domicile des Angels. Quant aux deux autres confrontations, elles auraient lieu du côté de San Diego. Le tout aurait lieu sur trois jours.

Par la suite, nous en serions aux séries de division, qui sont des trois-de-cinq. Les clubs de la Nationale et de l’Américaine joueraient respectivement à L.A. et à Anaheim.

Il n’est pas encore clair si les deux séries de championnat auraient lieu dans le même stade. Même chose pour la Série mondiale. Mais rendu là, c’est un détail.

Rappelons que Los Angeles n’est qu’un exemple, mais qu’il est pour l’instant l’exemple de choix.

Reste à voir si de telles discussions vont aboutir.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Juste trop fort.
  • Tous (ou presque) des gars dans l’Ouest.
  • Je l’ai toujours dit : le gars est à quelques degrés de devenir une vedette. S’il soulevait la balle plus souvent avec sa grande force, elle traverserait la clôture.
Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football