La belle saison des Athletics passe (encore) sous le radar

Quand on pense aux Athletics, on pense immédiatement au livre et au film Moneyball, dans lequel Brad Pitt joue le rôle de Billy Beane, un homme de baseball qui se base sur les statistiques avancées pour se construire une équipe compétitive à bas prix.

Cette stratégie fait des ravages depuis des années, alors que les A’s sont une équipe plutôt compétitive depuis 2012, avec quelques saisons un peu plus difficiles.

Publicité

Mais depuis 2018, l’équipe californienne est très compétitive, se méritant même une place d’équipe repêchée à chaque saison (deux saisons de 97 victoires n’ont pas suffi pour dépasser les Astros). Malgré leurs éliminations répétées dans ces matchs, les A’s semblent prêts à atteindre un autre niveau.

Ce circuit de Stephen Piscotty hier leur a permis de récolter leur 14e victoire cette saison, eux qui n’ont que six défaites.

Ils l’ont emporté en dixième manche.

Menés par Matt Chapman, Matt Olson et Ramon Laureano au bâton ainsi que Frankie Montas au monticule, les A’s sont une équipe très complète et qui regorge de profondeur.

La saison de Laureano est un peu passée sous le silence en raison d’un incident dans un match face aux Astros, mais ne vous laissez pas berner : il n’est plus seulement le voltigeur au bras canon qui faisait les manchettes pour ses prouesses défensives, il est un des meilleurs frappeurs de la ligue cette saison.

Publicité

Selon Baseball Reference et leur statistique WAR, Laureano est le troisième meilleur joueur de position dans la Ligue américaine cette saison, derrière Brandon Lowe et Aaron Judge. Un peu douteux, mais reste qu’il se rend sur les buts lors de 40 % de ses présences au bâton, une statistique digne du Moneyball!

Et oui, il est toujours aussi bon défensivement.

Marcus Semien, Khris Davis et Sean Manaea font partie de leurs vedettes qui connaissent encore un lent départ. S’ils se réveillent, les A’s pourraient être encore plus dominants.

Liam Hendriks est le releveur étoile d’un des meilleurs enclos de releveurs des Majeures, composé d’un Joakim Soria qui a probablement trouvé la fontaine de Jouvence et d’un Burch Smith qui semble finalement s’être trouvé une niche dans les Majeures.

https://twitter.com/MLBNetwork/status/1294106972673859588

Et leur espoir Jesus Luzardo connait une très bonne saison recrue, malgré un départ un peu plus difficile hier. À sa défense, il a dû remplacer Montas d’urgence, mais son départ face aux Astros dimanche dernier était très impressionnant.

Les Athletics pourraient finalement se rendre loin en séries cette saison, surtout avec le déclin des Astros et les séries à 16 équipes. S’ils restent en forme, ils seront dangereux.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Dossier à suivre chez les Astros.
  • Les Marlins rappellent Lewin Diaz.
Default image
Félix Forget
Alleyop360Attitude Football