Dominic Smith fond en larmes en conférence de presse

Visiblement chamboulé par la question du racisme systémique qui a à nouveau été soulevée au cours des derniers jours, Dominic Smith n’a pas pu retenir ses larmes, mercredi lors de la conférence de presse tenue par les Mets de New York.

Publicité

Se faisant demander de décrire comment il avait vécu les derniers mois en tant qu’homme Noir vivant aux États-Unis, Smith avait le trémolo à la gorge durant l’entièreté de sa réponse – réponse qui frappe d’ailleurs plutôt fort.

« Je pense que la partie la plus difficile est de voir que les gens s’en foutent encore. Pour que ça [des événements comme l’assaut contre Jacob Blake] arrive continuellement, ça montre la haine dans le coeur des gens. C’est de la merde. Être un homme Noir en Amérique, ce n’est pas facile. »

– Dominic Smith

Maintenant âgé de 25 ans, le premier but des Mets a grandi dans un quartier défavorisé de South Central Los Angeles. Bien qu’il ait réussi à percer et à se rendre jusque dans les Majeures grâce à la MLB’s Urban Youth Academy de Compton en Californie, il est conscient que ce n’est pas tout le monde qui obtiendra une telle opportunité de s’épanouir.

Publicité

Posant un genou au sol en signe de protestation avant son match contre les Marlins hier, Smith ne croit pas nécessairement aux bienfaits que peut apporter l’argent, mais plutôt au temps qu’on investi dans quelque chose d’important.

« Tu dois être présent pour les enfants qui prendront la relève après nous. Je pense que c’est ce qu’il y a de mieux. Si tu donnes de ton temps, c’est la seule manière de changer », avance-t-il.

Default image
William Thériault
Combinant jeunesse, fougue et ambition, il a fait son entrée dans le paysage médiatique en 2016. Étudiant en journalisme au Cégep de Jonquière, il fait partie de Passion MLB, mais aussi d'AlleyOop360 et de la radio CKAJ 92.5 FM.
Alleyop360Attitude Football