Ce sont les lanceurs qui tirent les Blue Jays (et ce n’est pas normal)

En lever de rideau, les chances des Jays reposaient principalement sur la force de frappe des joueurs de position.

Cependant, depuis le début de l’année, ce n’est pas ce qu’on voit.

Publicité

Les Jays, qui ont passé la marque des 10 parties (avec une fiche de 4-6), soit 16.66 % du calendrier, n’obtiennent pas le rendement espéré de la part de Vladdy Junior, de Rowdy Tellez et de Danny Jansen. Randal Grichuk, Cavan Biggio et Bo Bichette pourraient en donner plus, question de faire comme Lourdes Gurriel Jr. et Teoscar Hernandez.

La moyenne de .214 de l’équipe (parmi les 10 pires clubs de la ligue), les 12 longues balles (sous la moyenne de la MLB, qui est de 14) les 73 coups sûrs (25e rang de la ligue) et les points produits (27e rang de la ligue avec seulement 30).

Vous me direz que les Jays ont été arrêtés et c’est vrai. Ceci dit, le club moyen de la MLB a joué 12 matchs et les Jays sont à 10. En y ajoutant deux, trois ou quatre matchs, les Jays sont quand même loin des meneurs… et la moyenne est quand même exécrable.

Certaines décisions de Charlie Montoyo peuvent laisser à désirer. Laisser un Teoscar Hernandez red hot sur le banc parce que le partant est droitier, c’est non. Le gars doit jouer.

Publicité

Mais ce qui fonctionne relativement bien, c’est le personnel de lanceurs.

Si les frappeurs n’arrivent pas à garder les Jays dans le match tous les soirs, les lanceurs y arrivent généralement.

Avec une moyenne de points mérités de 3.87, les Jays sont au-dessus de la moyenne de la ligue, qui est de 4.15. Sans être des machines à retraits sur des prises, les gars n’accordent pas beaucoup de longues balles (neuf seulement, contre la moyenne de 14), ce qui permet à la défensive de faire son boulot. Le nombre de matchs peut jouer, mais être au troisième rang de la ligue n’est vraiment pas vilain.

Nate Pearson progresse, Hyun-Jin Ryu reprend du poil de la bête, Matt Shoemaker prend son rythme. L’enclos, sans son releveur #1, tient le coup. Avec les partants comme Ryan Borucki, Thomas Hatch ou Anthony Kay qui sont là, ça aide.

Si l’attaque pouvait se réveiller, cela aiderait un personnel de lanceurs qui n’est pas parfait, loin de là, mais qui tient le coup.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Chaque année, j’oublie que Sidney Crosby et Mike Trout partagent un anniversaire.
Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football