Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Yuli Gurriel veut rester fidèle aux Astros

Yuli Gurriel, le fils et le frère des autres, a encore du baseball à jouer, et il veut le jouer à Houston. C’est ce que le grand premier but a indiqué plus tôt aujourd’hui à Chandler Rome du Houston Chronicle.

Plus tôt cette semaine, je vous parlais de Marcus Stroman, des Mets et du marché de l’autonomie de l’hiver prochain. L’hiver ne sera pas aussi facile pour tous les agents libres que pour Stroman. Yuli Gurriel fera également face à la musique de la liberté à la fin de la saison, mais à 36 ans, il ne peut pas espérer autant que le lanceur des Mets. En fait, peut-il vraiment espérer? Le marché le poussera-t-il à la retraite?

Publicité

Une offre des Astros sur la table?

Le rêve de Gurriel est encore possible. À Houston, il a toujours été d’une très grande utilité. Depuis ses débuts en 2016, il a maintenu une solide ligne de frappe de .293/.330/.478. En défensive, il a commis aussi peu que 15 erreurs en cinq ans.

Ce qui pourrait retenir la main des Astros, c’est l’âge de Yuli. Le grand frère aura 37 ans l’an prochain. Cependant, il sera difficile de rajeunir leur équipe à cette position. À l’interne, ils ont Aledmys Diaz, 30 ans, qui est un joueur d’utilité régulier avec la formation. Ils pourraient aussi promouvoir Taylor Jones des mineures, un joueur de premier but de 26 ans qui a retrouvé la forme au cours des deux dernières saisons, maintenant une ligne de frappe de .286/.381/.491/ au niveau Double-A et Triple-A.

Et pourquoi pas bouger Abraham Toro au premier but. Je suis fou de même!

Malheureusement, le marché de l’autonomie ici ne sera d’aucune aide.

Publicité

Le vieux marché des joueurs de premier but

Gurriel a au moins la chance de se retrouver dans un marché de joueurs de premier but qui lui ressemble en terme d’âge. À l’hiver 2020-2021, 13 joueurs évoluant régulièrement à cette position seront joueurs autonomes. De ceux-ci, aucun n’a moins de 30 ans. Tous oscilleront entre 31 (Brad Miller) et 38 ans (Edwin Encarnation) la saison prochaine.

Gurriel pourrait bien être l’un des joueurs les plus convoités de la catégorie malgré son âge. Sa plus grande compétition sera Carlos Santana des Indians. Ceci est bien sûr conditionnel à ce que feront les Cubs de l’année d’option d’Anthony Rizzo (ils vont le resigner).

D’autres options sont également intéressantes sur le marché pour des contrats à court terme : Edwin Encarnation, Daniel Murphy, Justin Smoak, Howie Kendrick, Mitch Moreland, Todd Frazier et Ryan Zimmerman ne sont pas des joueurs à sous-estimer pour une équipe qui cherche du renfort à droite du losange.

Publicité

Peu de gens aiment les Astros présentement, mais il y en a au moins un qui leur est toujours fidèle. Peut-être que les « champions » de la Série mondiale de 2017 devront simplement se rabattent sur ce qu’ils ont.