Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Voici les candidats pour un poste de partant chez les Jays

Lors de la fin de semaine, le gérant Charlie Montoyo a été clair : sa rotation allait compter cinq hommes (et non pas six). Ces hommes-là, ce sont Hyun-Jin Ryu, Matt Shoemaker, Chase Anderson, Tanner Roark et Trent Thornton.

Très peu de place pour apprendre, donc. Les Jays sont bel et bien, comme je l’écrivais ce matin, en mode « gagner le plus rapidement possible ».

Publicité

Les choses ont toutefois changé. Chase Anderson, acquis de Milwaukee lors de l’entre-saison, est maintenant considéré au jour le jour en raison d’une blessure aux obliques.

Résultat? Charlie Montoyo a affirmé qu’il n’était pas impossible qu’un autre lanceur doive prendre sa place dans la rotation en vue du jour #1 de la saison.

Et il y aura de la compétition.

C’est ce que rapporte Shi Davidi, de Sportsnet.

Parce que les Jays vont manipuler le temps de service de Nate Pearson (une semaine au camp des mineures et ce sera suffisant pour repousser son autonomie d’un an), il ne faut pas s’attendre à ce que ce soit l’heureux élu. Et ce, même si c’est lui qui le mérite le plus.

Publicité

Anthony Kay ou Thomas Bach sont aussi des options, mais il semblerait que Ryan Borucki ait une longueur d’avance.

Blessé au premier camp, il a eu le temps de guérir et de se mettre en forme en vue du camp 2.0 des siens. Et parce qu’il a démontré en 2018 ce qu’il était en mesure d’accomplir quand il n’est pas ralenti par des blessures, il domine au camp.

Est-ce que les Jays lui feront de la place? À la lumière de ses performances au camp, il serait logique de le voir obtenir un poste si Anderson n’est pas en mesure de manger des manches.

Et s’il reste en santé, les Jays seront gagnants. Rappelez-vous à quel point il était intouchable vers la fin de la saison 2018 lors de ses belles sorties…

Publicité
passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Tony Fernandez sera honoré à Toronto cette saison.