Vladimir Guerrero Jr. : trop gros pour être vrai

C’est en voyant les premières images de l’entraînement des Blue Jays au Roger Centre hier que je me suis une nouvelle fois choqué de l’embonpoint de Prince Fielder… euh je veux dire Vladimir Guerrero Jr.

On a beau être fier de lui, on a beau l’aimer, il a beau frapper fort et nous avoir livré un des plus impressionnants concours de circuits la saison passée, il faut se rendre à l’évidence : Vladito est gros, Vladito est fat.

Pire encore : Vladimir Guerrero Jr. ne fera surement pas long feu dans la MLB.

Publicité

D’enfant énorme à gigantesque adulte

C’est un dossier épineux et brûlant que celui de Vlad Jr. tant il est populaire et aimé en terre canadienne ainsi que dans la belle province québécoise. Le Kid de Montréal est une idole, et moi j’ose m’attaquer à lui. Mais avant de me faire lyncher sur la place publique, mesdames et messieurs, je vous demanderais de faire preuve juste d’un peu d’objectivité.

Vous le trouvez en shape, le Junior? On parle souvent de remise en forme et de perte de poids, moi je ne vois rien de tout cela. En le voyant sortir de la cage de frappe hier, je me suis fait une raison.

passionmlb.com-2020-07-08_16-16-05_767234
Vladimir Guerrero Jr. au Rogers Center. Photo : MLB

Vladimir Guerrero Jr. est en surpoids et le restera probablement jusqu’à la fin de ses jours. La faute à qui, à quoi? Sûrement à une génétique pas à son avantage, pas à celle d’un joueur de baseball qui aspire à une longue carrière.

Tout cela ne date pas d’aujourd’hui. Vlad Jr. est né enrobé et le restera.

passionmlb.com-2020-07-08_16-33-23_908096
Vladimir Guerrero père et fils. Photo : Getty Images

Rendez-vous compte, il n’a que 21 ans et l’aiguille de la balance pointe déjà un bon 250 livres (113 kgs).

21 ans. C’est justement ça aussi qui me fait peur. À cet âge-là, on n’a pas terminé sa croissance et, en général, quand on est gros à cet âge-là, le corps continue de se développer en suivant la même tangente. On aimerait tant le voir s’affiner et le voir avec la shape que fut celle de son père, mais il faut se rendre à l’évidence : ça ne sera tout simplement pas le cas.

passionmlb.com-2020-07-08_17-17-14_063161
Vladimir Guerrero Jr. Photo : Getty Images

Ça tiendra jusqu’à quand?

Avec un tel gabarit, difficile de se mouvoir telle une danseuse étoile au hot corner du champ intérieur au plus haut niveau toute une carrière. Son avenir on le sait, sera au premier but, voire peut-être au poste de frappeur désigné à plein temps. Et ça, c’est dans le meilleur des cas et si son corps le laisse tranquille.

J’en doute fort.

Publicité

Et en parlant de son avenir, combien de temps tiendra-t-il avant que tout ne flanche? 10 ans, 12 maxi?

Je ne peux m’empêcher de penser à d’autres joueurs qui ne sont jamais passés par la catégorie poids plume dans leur carrière. Hormis C.C. Sabathia et Bartolo Colon qui étaient des lanceurs, d’autres dans le champ n’ont pas réussi à durer dans la MLB.

Prince Fielder affichait un solide 275 livres (124 kgs) et a du rendre les armes à 32 ans après une série des pépins physiques (tiens donc).

Prince Fielder
Prince Fielder lors de sa dernière année avec les Rangers du Texas en 2016. Photo : Joe Lewnard/Daily Herald via AP

Pablo Sandoval et ses 268 livres (121 kgs) a connu des hauts et des bas depuis ses débuts en 2008, mais depuis 2015, il n’est plus que l’ombre de lui même. Et de l’ombre, il sait en faire quand on voit le gabarit.

En gros (et c’est le cas de le dire), si Vlad junior ne trouve pas un remède miracle pour améliorer son métabolisme, il peut tirer un trait sur une carrière de 20 ans. Malheureusement ça n’arrivera pas, le corps est ainsi fait. Quand bien même il perdrait 40 ou 50 livres sur une saison, il les reprendrait l’année suivante.

Si ce n’est pas son dos qui le mettra sur la touche à un moment donné, ce seront ses genoux, si ce ne sont pas ses genoux, ça sera sa nuque. Bref, avec ce gabarit-là, se remettre d’une blessure n’est pas si simple. Si la charpente est abîmée, c’est l’ensemble de l’édifice qui tient sur un fil.

Vladimir Guerrero me renvoie l’image de la Tour de Pise en Italie. Inclinée depuis des années, elle devrait un jour ou l’autre s’effondrer.

Mais quand?

passionmlb.com-2020-07-08_17-14-31_233274
La Tour de Pise en Toscane, Italie, construite en 1173. Photo : Google

Alors je n’ai plus qu’une chose à dire : profitons du Junior tant qu’il est encore temps.

Default image
Sébastien Tabary
Alleyop360Attitude Football