Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un boni de signature de plus sept millions de dollars pour Austin Martin

Le boni de signature le plus élevé de l’histoire des Blue Jays de Toronto appartient désormais à Austin Martin, le choix de premier tour des Jays qui touchera un boni d’un peu plus de sept millions de dollars à la signature de son contrat. La nouvelle a tout d’abord été rapportée par Hazel Mae du réseau Sportsnet.

Publicité

Il s’agit en effet du montant le plus riche de l’histoire de la franchise attribué à un espoir. L’ancien porte-couleur des Commodores de Vanderbilt recevra, par le fait même, le deuxième plus gros boni de tous les espoirs repêchés lors de l’encan de 2020.

Le premier choix au total des Tigers de Detroit, Spencer Torkelson, recevra quant à lui le boni le plus élevé du repêchage (un peu moins de neuf millions de dollars).

Publicité

Rappelons que l’an dernier, la formation torontoise avait offert un boni à la signature d’un peu moins de cinq millions à l’artilleur Alek Manoah, qui fut sélectionné au 11e rang par les Jays. En 17 manches de travail dans le niveau A faible en 2019, Manoah a conservé une moyenne de points mérités de 2,65 en plus de retirer 27 frappeurs sur des prises.

Étonnamment, le deuxième choix au total du repêchage, Heston Kjerstad, touchera seulement un boni d’un peu plus de cinq millions. Lors des repêchages simulés (mock draft), plusieurs experts voyaient les Orioles mettre la main sur Martin au deuxième rang.

Publicité