Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Teoscar Hernandez saisit l’opportunité qui s’offre à lui

Quand Bo Bichette est tombé au combat en raison d’une blessure mineure, à l’aube de la série face aux Nationals, Charlie Montoyo a fait confiance à Teoscar Hernandez à titre de premier frappeur des siens. Résultat? Ce jour-là, il a frappé deux longues balles.

Hier après-midi, lorsque Bichette est revenu au jeu, Teoscar a été replacé plus bas dans l’alignement. Qu’à cela ne tienne, il a tout de même frappé deux autres longues balles.

Publicité

Quand Randal Grichuk est tombé au combat, c’est Hernandez qui est allé patrouiller le champ centre. Sans être extraordinaire, il n’a pas fait d’erreur défensive et il fait ce qui est attendu de lui.

Le joueur de champ extérieur, reconnu pour ses bourdes défensives et son inconstance au bâton, offre présentement la meilleure version de son talent. Il est efficace, place la balle en lieu sûr au bon moment et répond à l’appel de son gérant quand le temps est propice.

Lors de ses sept matchs cette saison, il a frappé un coup sûr neuf fois et n’a que deux matchs sans placer la balle en lieu sûr. Il frappe pour .321/.355/821 et il se rend indispensable.

Bref, il saisit l’opportunité qui s’offre à lui, notamment grâce à ses quatre longues balles.

Publicité

Il est donc dommage pour lui de voir que la saison des Jays est sur pause pour quelques jours parce qu’il est sur la bonne voie. Il tente de rester patient au bâton, ce qui n’est habituellement pas sa force.

Mais pour l’instant, ça fonctionne. Autant lui que Lourdes Gurriel Jr. sont efficaces. Un peu comme Bo Bichette (qui a fait preuve de combativité en frappant un double immédiatement après avoir blessé Joe West par accident), d’ailleurs.

Avec Christian Vazquez, il mène la ligue avec quatre longues balles.

Publicité

Si Vladdy et Hyun-Jin Ryu peuvent lever leur jeu d’un cran, les Jays seront en voiture.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Au moins deux semaines d’absence pour Ken Giles.