Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Temps de service manipulé : Nate Pearson n’en veut pas aux Jays

Ce soir, Nate Pearson effectuera ses débuts dans les Majeures. Pour l’occasion, il affrontera les Nationals de Washington et Max Scherzer, à Washington… dans le cadre du match d’ouverture des Blue Jays en juillet.

T’sais, une situation qu’on avait tous vu venir…

Publicité

Attendu comme pouvait l’être Vladimir Guerrero Jr. la saison dernière (peut-être pas autant, mais très attendu quand même), Nate Pearson viendra dynamiser la rotation des siens. Avec un Hyun-Jin Ryu en santé, un Matt Shoemaker en grande forme et un Tanner Roark qui a livré la marchandise hier, les Jays ont de quoi aller à la guerre.

La raison pour laquelle Pearson est rappelé aujourd’hui et n’a pas fait le club est simple (et tout le monde la connaît : les Jays veulent obtenir une année de service supplémentaire. En le gardant « dans les mineures » cinq jours après le début de la saison, Pearson ne deviendra pas agent libre en vue de la saison 2026, mais bien 2027.

Et ça, le jeune homme le sait. Il est au courant qu’on veut manipuler son temps de service, mais ça ne le dérange pas.

Publicité

Dans une entrevue accordée à Sportsnet, le jeune homme dit comprendre que le mouvement est spécial, mais il veut ce qu’il y a de mieux pour les Jays.

Est-ce qu’il le pense? Fait-il juste dire ce que les gens veulent entendre? Qu’importe : le fait qu’il ne se laisse pas déconcentrer à la veille du match le plus important de sa carrière est important.

Il sera intéressant de voir l’utilisation que Charlie Montoyo en fera. Sera-t-il poussé à cinq ou six manches? Aura-t-il une grande marge de manœuvre en cas de vilain départ?

Publicité

La réponse ce soir.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Pourront-ils revenir au jeu?