Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Roy Halladay et Rafael Dolis ont une balle tombante similaire

Il y a quelques mois, quand les Jays ont mis la main sur le releveur Rafael Dolis, en provenance de la NPB, ce n’est pas la signature qui a fait le plus grand bruit. Mais plus le temps passe, plus cette signature a des airs de très bon coup.

Depuis le début du camp, l’ancien des Cubs prouve pourquoi il a obtenu 96 sauvetages en quatre saisons au Japon avant de débarquer à Toronto. À chaque apparition sur le monticule, le lanceur se permet toujours une belle sortie.

Publicité

Et cela ne passe pas inaperçu.

Scott Mitchell, qui couvre l’équipe pour le compte de TSN, a justement discuté du cas du lanceur après le match simulé d’hier. Il affirme avoir discuté avec l’arbitre du match intra-équipe (Ken Huckaby) des différents joueurs de l’équipe et que le nom de Dolis ressort.

Pourquoi? Parce que le lanceur a une sinker (une balle tombante) qui ressemble à celle de Roy « Doc » Halladay. Rien de moins.

Évidemment, on sait que le Doc était reconnu pour sa très belle tombante. De voir que Dolis a une sinker qui n’a pas été vue depuis Roy Halladay, cela a de quoi rendre les Jays confiants.

Publicité

Quand on prend le temps d’analyser la situation, on se rend compte que les Jays pourront compter sur plusieurs releveurs de qualité pour se rendre jusqu’en neuvième. Avec Dolis et le jeune lanceur canadien Jordan Romano qui ont tout un camp, l’enclos des Jays a déjà une amélioration notable en vue de 2020.

En plus des réguliers qui étaient là en 2019, évidemment.

Puis, en neuvième, d’avoir un gars comme Ken Giles (qui désire rester dans la Ville-Reine au-delà de la saison 2020) permet aux Jays d’y croire.

Publicité

Avec la grosse attaque, la rotation décente et un bullpen amélioré, il n’est pas utopique de croire à un certain succès en 2020.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Pas de recruteurs aux matchs pour débuter l’année.
  • Didi Gregorius portera un masque en jouant.