Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Plus de peur que de mal pour Gleyber Torres

C’est le genre de titre que les plus fervents partisans des Yankees de New York apprécieront. Soyez rassurés, votre Gleyber Torres adoré semble bien aller. Tant mieux pour les Yankees et tant mieux pour le baseball, car il faut avouer que Gleyber Torres est un sacré bon joueur de balle.

Face aux Orioles ce jeudi, Torres a dû quitter les siens en quatrième manche après avoir reçu une balle dans le coude plus tôt dans la partie. La radiographie n’a heureusement rien démontré d’inquiétant.

Publicité

Vilain hématome au coude à venir

Il ne fallait pas être en retard dans cette rencontre entre deux équipes que tout oppose puisque pas moins de sept points seront inscrits dès la première manche, dont cinq pour les rayés avec notamment un grand chelem de Luke Voit.

C’est lors de cette prolifique première manche que le joueur d’arrêt-court des Yankees s’est fait atteindre par la rapide à 94,5 MPH de John Means, qui n’avait pas non plus manqué Aaron Judge juste avant.

Même s’il semblait en souffrance après le tir, Torres a serré les dents et est resté sur le terrain quelques manches de plus avant de céder sa place à Tyler Wade. Finalement, les examens effectués ne relèvent qu’une grosse contusion. Gleyber Torres aura un joli souvenir au coude droit pendant quelques jours, mais ne devrait pas manquer le prochain match.

Blessures interdites chez les Yankees

On le sait, les Yankees connaissent bien le chemin de l’infirmerie. Si cette année ça se passe plutôt bien (pour l’instant) , on se souviendra que les années précédentes, la plupart avaient des abonnements à l’année. Cela ne les avait toutefois pas empêchés de décrocher un titre de division.

Publicité

Néanmoins, voir l’un de ses meilleurs joueurs au sol après un tir dans le coude a dû donner un bon coup de chaud au gérant de l’équipe et sa direction.

On les imagine dans le genre :

Une saison sans Gleyber Torres ferait beaucoup de mal à l’équipe du Bronx, même si pour l’instant il ne frappe que pour .200 (3 pour 15) avec un circuit et deux points produits depuis le début de cette jeune saison.

Les pleins pouvoirs du Juge

Pour en revenir au match, interrompu pendant plus d’une heure en raison de la météo, les Orioles pensaient avoir fait le plus dur en passant les Yankees au score 6-5 en fin de huitième, mais après une soirée à trois strikeouts, Aaron Judge a décidé qu’il était temps de remettre les pendules à l’heure.

Publicité

Finalement, tout va bien pour les Yankees.