Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

« Nice swing, b*tch » : les bancs se vident entre les Astros et les Dodgers

Hier, mon collègue Sébastien Berrouard a mis la table en vue du duel entre les Astros et les Dodgers. Et loin de moi l’idée de le contredire en public, mais sa phrase « il n’y aura pas lieu de s’inquiéter de la distanciation sociale dans ce match, les deux équipes n’ayant pas le cœur à la fraternisation » a mal vieilli.

Pourquoi? Parce que, malgré l’interdiction de batailles générales en 2020, les bancs se sont vidés. Il n’y a pas eu de bataille, mais les gars ont profité de l’occasion pour régler de vieux comptes.

Publicité

C’est Joe Kelly qui a pris les choses en main. Kelly qui, on s’en souviendra, a vu ses Red Sox perdre aux mains des Astros en séries en 2017 et qui a battu les Dodgers en 2018 avec les Sox d’Alex Cora…

N’ayant absolument aucun contrôle sur sa balle rapide, il a choisi de lancer une balle à 96 milles à l’heure à la tête d’Alex Bregman avec un compte de 3-0.

Bregman n’a rien dit et a vu Kelly tenter de le retirer avec quelques pickoffs au premier coussin.

Puis, quand Carlos Correa s’est présenté au marbre, il lui a rejoué le tour. Une autre balle (très) rapide a été lancée au niveau de la tête, ce qui a clairement démontré les intentions du lanceur. Et ce, même si Dave Roberts avait promis l’inverse en début de match.

Kelly a donc utilisé sa balle cassante pour retirer Correa sur trois prises. En retraitant au vestiaire, alors que les Dodgers menaient par trois points, Kelly a lancé un « nice swing, b*tch » au frappeur des Astros.

Publicité

Cela a lancé une guerre de mots sur l’attitude du lanceur et son incapacité à lancer sa balle comme du monde.

Et c’est là que les bancs se sont vidés.

Regardez le visage de Joe Kelly quand il niaisait Correa. Il l’a encore sur le coeur, c’est clair.

Pendant le petit rassemblement, personne ne s’est battu. Les gars n’étaient pas à deux mètres (ce qui n’est pas idéal si on regarde ce qui se passe à Miami), mais ce n’était qu’une guerre de mots.

Mais après le match, Dusty Baker n’était pas satisfait. Il ne veut pas de mêlées générales, mais ne veut pas se laisser faire pour autant.

Publicité

Les deux équipes vont s’affronter à nouveau ce soir à 19h 10, heure de l’Est.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Un beau geste a eu lieu à 8h 46 au Minnesota. Très bien fait.
  • Anthony Rendon a frappé son premier circuit à Los Angeles.
  • Albert Pujols s’approche de Willie Mays.