Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nate Pearson sait qu’il appartient désormais aux Majeures

Hier soir, Nate Pearson a effectué ses débuts dans les Majeures face aux Nationals. Et comme l’a rapporté mon collègue Christophe Lachance-Tardif, le jeune homme a très bien fait.

Vraiment bien, en fait.

En cinq manches de travail (et environ 75 lancers), le jeune homme a passé cinq hommes dans la mitaine. Il a donné deux buts sur balles, mais n’a accordé que deux coups sûrs sans donner de point.

Publicité

Les Nationals n’ont peut-être plus l’étoffe au bâton de 2019, mais c’est digne de mention quand même.

Ses lancers avaient du mordant, il semblait en contrôle et cela paraissait. Les Jays ont donc réussi à tenir tête aux Nationals de Max Scherzer pendant neuf manches.

Et en parlant de Scherzer, il est intéressant de noter que le jeune Pearson compte s’inspirer de son intensité.

Ce qui est à retenir, c’est que le jeune homme a réussi cela en ayant toute la pression du monde. Tout le monde l’attend à titre de lanceur #1 de la formation dans quelques années et il fallait que ça commence ce soir… et il l’a fait.

Avec brio, en plus.

C’est ce qui lui a fait dire, après le match, qu’il sent vraiment appartenir à la MLB.

Publicité

Suite à une belle sortie, il compte utiliser la confiance accumulée afin de la transposer dans ses prochains départs.

Et puisque cette confiance se ressent, Charlie Montoyo aussi pourra en profiter.

Avec lui, nous avons une chance de gagner tous les cinq jours.

– Charlie Montoyo

Évidemment, cela a été un travail de longue haleine. Avec sa blessure subie en 2018 et son processus de réhabilitation en 2019, le chemin n’a pas forcément été facile.

Sans compter le fait qu’il n’était pas le plus prisé des hommes au moment de son repêchage.

Mais en travaillant avec les bonnes personnes, il y est arrivé.

D’ailleurs, saviez-vous que le lanceur a travaillé avec Anthony Telford (l’ancien des Expos) pour s’améliorer?

Publicité

Le voilà maintenant chez les grands. À lui de démontrer qu’il peut y rester.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Un cas de plus à Miami.