Mookie Betts s’est levé (et agenouillé) pour les Dodgers

À l’époque où il jouait à Boston, Mookie Betts a déclaré qu’il n’allait jamais poser un genou au sol. Pourquoi? Parce que son père a servi dans l’armée et qu’il ne voulait pas manquer de respect au drapeau.

À Los Angeles, il a cependant été le seul à le faire. Il dit s’être éduqué et mieux comprendre aujourd’hui.

Publicité

C’est ainsi que l’ère Mookie Betts était lancée dans l’organisation des Dodgers.

Le début de match en tant que tel n’a pas été extraordinaire pour Betts, qui n’arrivait pas à placer la balle en jeu. Il se faisait retirer sur des prises ou sur des jeux de routine.

Cependant, en septième manche, alors que la marque était égale, il s’est rendu sur les coussins grâce à son premier coup sûr de l’année. Puis, une fois au troisième but, il a fait preuve de beaucoup d’agressivité sur les sentiers en se rendant au marbre alors qu’il n’était pas forcé de le faire.

Le jeu était serré, une révision a été demandée par Gabe Kapler, mais Betts a bel et bien porté la marque à 2-1.

Quand on regarde sa fiche de 1-en-5 et la marque de 8-1, on peut croire qu’il n’a pas été un facteur dominant de la victoire. Que Kiké Hernandez, avec ses quatre coups sûrs et cinq points produits, a été bien plus important.

Ce qui n’est pas faux. Il a vraiment été bon.

Publicité

Mais Betts a donné du gaz à son club au moment où il en avait le plus besoin. Il a été le moteur offensif en septième, permettant aux Dodgers d’avoir l’air des Dodgers, et ce, en l’absence de Clayton Kershaw.

Parlons-en, de ça. Avant le match, Kershaw a été placé sur la liste des blessés en raison de maux de dos, forçant les Dodgers à rappeler le jeune Dustin May et à le placer sur le monticule.

À quelques heures d’avis, celui que je vois gagner le titre de recrue de l’année n’a pas mal fait (au contraire) compte tenu des circonstances.

En 4.1 manches de travail, il n’a donné qu’un point – le seul du match pour les Giants – et a passé quatre gars dans la mitaine.

Sa rapide et sa tombante avaient du mordant et, malgré le fait que les Giants n’aient pas le lineup de l’année, May s’en est très bien sorti.

Un autre beau match d’ouverture, donc, suivant le match incomplet des Yankees et des Nationals.

passionmlb.com-2020-05-18_14-56-51_236082
  • Les Mets vont avoir besoin de lui.
  • Ça aurait été bon, ça.
  • Un bel ajout pour les Cubs.
Default image
Charles-Alexis Brisebois
Présent depuis les débuts du site, Charles est un véritable passionné de baseball. Il souhaite que les amateurs aient le réflexe de choisir Passion MLB pour s'informer et que le baseball continue de prendre de l'importance au Québec. Vous pouvez aussi l'entendre régulièrement sur les ondes du 91.9 Sports afin de discuter de l'actualité de la MLB.
Alleyop360Attitude Football