Partagez

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les Marlins de Miami ne sont pas dans une position confortable

Comme le collègue Charles-Alexis nous le rapportait ce matin, quatorze membres de l’organisation des Marlins de Miami ont été testés positifs à la COVID-19. À la suite de cette annonce, le match d’ouverture des Marlins face aux Orioles de Baltimore a été remis.

La MLB avait publié un manuel de 113 pages à tous les employés des équipes avant le début de la saison. Il décrit tout, des règles sur le terrain aux procédures de test et ce qui se passe si un joueur est testé positif.

Publicité

Mais dimanche après-midi, les joueurs des Marlins ont décidé de jouer malgré des cas déjà détectés au sein de l’équipe, décision qui a été prise par textos.

« Nous avons pris la décision que nous allons continuer à jouer et nous allons continuer à être responsables et juste jouer le jeu au mieux que nous le pouvons. Nous savions que cela se produirait à un moment donné. Nous sommes venus au stade et nous étions prêts à jouer. Cela n’a jamais été notre pensée que nous n’allions pas jouer », a déclaré le joueur d’arrêt-court Miguel Rojas.

Le manuel d’opérations indique qu’après qu’un joueur ait été contrôlé positif à la COVID-19, le club doit effectuer des recherches de contact afin d’identifier les personnes qui ont eu un contact étroit avec la personne infectée.

Maintenant, qu’arrivera-t-il de la formation floridienne? Seront-ils en quarantaine pour la prochaine semaine? Ou continueront-ils à jouer des matchs avec les joueurs qui ne sont pas infectés?

Publicité

La première option est celle qui est favorisée par un épidémiologiste. Il avance même une mise à l’écart pour une période d’au moins deux semaines.

Toutefois, si la deuxième possibilité est envisagée, les Marlins auront besoin de joueurs, et pas seulement ceux de leur équipe d’entraînement.

C’est à ce moment que la profondeur du club sera mise à l’épreuve, et ils devront être créatifs pour obtenir des joueurs du calibre des Majeures. Cela semble inévitable que l’équipe piquera du nez.

Publicité

Peu importe l’avenue choisie, les Marlins ne sont pas dans une position confortable. Voilà le prix à payer pour avoir été un peu insouciant.